Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La cité du travail : la gauche et la crise du fordisme

La cité du travail : la gauche et la crise du fordisme

Jérôme Nicolas, Jacques Delors, Alain Supiot

Fayard ,
collection Poids et mesures du monde , (septembre 2012)

Résumé

L'intellectuel et syndicaliste italien analyse les rapports de la gauche au travail et à son organisation de type fordiste. Il voit dans sa conception de la politique l'une des raisons des difficultés de la gauche européenne à proposer une alternative à l'ultralibéralisme. ©Electre 2020

25,00 € 23,75 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Sociologie du travail, organisations»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

L'intellectuel et syndicaliste italien analyse les rapports de la gauche au travail et à son organisation de type fordiste. Il voit dans sa conception de la politique l'une des raisons des difficultés de la gauche européenne à proposer une alternative à l'ultralibéralisme. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Quelles sont les raisons profondes de l'incapacité
de la gauche européenne à proposer
une alternative crédible à l'ultralibéralisme ? Pourquoi
semble-t-elle condamnée à «accompagner»
sur le mode compassionnel la dégradation des
conditions de vie et de travail engendrées par la
globalisation ? Ou bien à chercher refuge dans des
postures pseudo-révolutionnaires oublieuses de la
faillite du communisme réel ? Ces interrogations
sont au coeur de La Cité du travail, maître livre du
grand intellectuel et syndicaliste Bruno Trentin
(1926-2007).

L'influence hégémonique exercée par le taylorisme,
puis le fordisme - c'est-à-dire «l'organisation
scientifique du travail» - sur la manière
dont la gauche a conçu le progrès permet de
comprendre les impasses où elle s'enferre
aujourd'hui : sa croyance dans l'autonomie du
politique et la priorité qu'elle accorde à la conquête
du pouvoir ; son adhésion aux recettes du scientific
management et son indifférence à la question du
travail ; sa soumission aux impératifs de la gouvernabilité
; et ses pratiques néocorporatistes.

C'est donc l'identité même de la gauche politique
et syndicale que Trentin nous invite à repenser.
Publié d'abord en italien en 1997, ce livre érudit
est aussi une contribution importante à l'histoire
de notre conception du travail.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
444p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-213-66866-3

EAN13 :
9782213668666