Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Dans la classe de l'homme blanc : l'enseignement du fait colonial en France des années 1980 à nos jours

Dans la classe de l'homme blanc : l'enseignement du fait colonial en France des années 1980 à nos jours

Presses universitaires de Lyon , (août 2018)

Résumé

Version remaniée d'une thèse sur les débats publics et politiques suscités en France par l'enseignement du fait colonial et leur impact sur l'élaboration des programmes scolaires. ©Electre 2020

18,00 € 17,10 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Version remaniée d'une thèse sur les débats publics et politiques suscités en France par l'enseignement du fait colonial et leur impact sur l'élaboration des programmes scolaires. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Que faire des enfants de l'immigration coloniale et postcoloniale ? L'école doit-elle adapter ses programmes à leur présence ? La question de l'articulation entre l'universalisme républicain et la pluralité culturelle a toujours travaillé l'institution scolaire, mais elle s'est reconfigurée ces quarante dernières années pour répondre aux débats sur l'immigration et la mémoire coloniale. Que faire des héritages d'une histoire douloureuse pour les uns, glorieuse pour les autres, méconnue de beaucoup ?

À partir des archives de l'Éducation nationale, mais aussi des textes officiels et des manuels scolaires, Laurence De Cock retrace les débats qui ont agité l'enseignement de l'histoire de la colonisation depuis les années 1980. En analysant la confection des programmes d'histoire, elle interroge l'influence des débats publics sur leur écriture et montre combien le passé colonial, progressivement saisi par le politique, bouscule en profondeur la fabrique scolaire de l'histoire. Pour un enseignement qui a toujours eu comme finalité de contribuer à l'intégration sociale, les nouvelles demandes de reconnaissance des enfants et petits-enfants d'immigrés sont un facteur de reconfiguration de la discipline historique et des finalités de l'école républicaine.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
318p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7297-0940-1

EAN13 :
9782729709402