Pendant le confinement, vos frais de port à 1 centime* !

univers suivant univers précédent
Le classement de Shanghai : l'université marchandisée

Le classement de Shanghai : l'université marchandisée

le Bord de l'eau ,
collection L'économie encastrée , (novembre 2019)

Résumé

Référence dans le domaine, le classement de Shanghai contribue à faire du service public d'enseignement supérieur un nouveau secteur marchand producteur de valeur économique et de profits. L'analyse de cette marchandisation de l'université révèle un processus qui s'étend à de nombreux secteurs, de l'hôpital aux bigdata, et invite à faire de l'arme de la quantification un instrument d'émancipation. ©Electre 2020

18,00 € 17,10 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Economie»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Référence dans le domaine, le classement de Shanghai contribue à faire du service public d'enseignement supérieur un nouveau secteur marchand producteur de valeur économique et de profits. L'analyse de cette marchandisation de l'université révèle un processus qui s'étend à de nombreux secteurs, de l'hôpital aux bigdata, et invite à faire de l'arme de la quantification un instrument d'émancipation. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

« Le classement de Shanghai mesure mal la qualité de l'enseignement supérieur... » « Ce n'est pas aux étudiants d'évaluer les enseignants... », « Les universitaires n'aiment pas qu'on les évalue... », etc. Seraient-ils corporatistes, recroquevillés sur leurs supposés privilèges ? Et pourquoi les dirigeants et les gestionnaires de l'Université tiennent-ils tellement à donner des notes et à classer (les chercheurs, les enseignants, les laboratoires, les universités...) ? Une vielle habitude d'enseignants ?

Hugo Harari-Kermadec montre que l'enjeu principal de cette mise en nombre est de préparer la marchandisation de l'Université. Pour produire du Capital humain et s'insérer dans l'économie de la connaissance, l'Université devrait se transformer en profondeur, et le travail des universitaires devrait changer, coûte que coûte, de forme. Si les classements et les autres dispositifs de mise en nombre sont aussi importants, c'est parce qu'ils jouent un rôle essentiel pour faire du service public d'enseignement supérieur un nouveau secteur marchand producteur de valeur économique et de profits.

En saisissant un secteur en cours de marchandisation, Hugo Harari-Kermadec révèle un processus qui s'étend bien au-delà de l'Université, de l'hôpital aux tâches domestiques, des compteurs linky aux bigdata. Il donne une nouvelle légitimité aux résistances face à la mise en nombre et invite à retourner l'arme de la quantification comme instrument d'émancipation.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
160p

Format :
20x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-35687-680-4

EAN13 :
9782356876805