Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Le code Hammourabi

Le code Hammourabi

Jean-Vincent Scheil

Paleo ,
collection Histoire du droit, accès direct , (octobre 2011)

Résumé

Code de lois gravé sur la pierre vers 2000 avant J.-C. par le roi de Babylone. ©Electre 2020

12,00 € 11,40 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Monde biblique : pays et peuples»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Code de lois gravé sur la pierre vers 2000 avant J.-C. par le roi de Babylone. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

§ 215. Si un médecin a traité un homme
d'une plaie grave avec le poinçon de
bronze, et guéri l'homme, s'il a ouvert la
taie d'un homme avec le poinçon de
bronze, et a guéri l'oeil de l'homme, il
recevra dix sicles d'argent.

§ 218. Si un médecin a traité un homme
libre d'une plaie grave, avec le poinçon de
bronze, et a fait mourir l'homme, s'il a
ouvert la taie de l'homme avec le poinçon
de bronze, et a crevé l'oeil de l'homme, on
coupera ses mains.

§ 228. Si un architecte a construit une
maison pour un autre, et l'a menée à
bonne fin, il lui donnera pour son cadeau
deux sicles d'argent, par sar de superficie.

§ 229. Si un architecte a construit pour
un autre une maison, et n'a pas rendu
solide son oeuvre, si la maison construite
s'est écroulée, et a tué le maître de la
maison, cet architecte est passible de
mort.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
91p

Format :
21x10cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-84909-683-0

EAN13 :
9782849096833