COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Commentaire sur la Physique d'Aristote : livre II, ch. 1-3

Commentaire sur la Physique d'Aristote : livre II, ch. 1-3

Alain Lernould, Alain Lernould

Presses universitaires du Septentrion ,
collection Cahiers de philologie. Les textes ,
collection Savoirs et systèmes de pensée, n° 1866 , (avril 2019)

Résumé

Simplicius de Cilicie, le dernier philosophe de l’École néoplatonicienne d’Athènes, a rédigé son commentaire sur la "Physique" vers 540, après son exil temporaire chez le roi de Perse Chosroès, et le commentaire au seul Livre II de la "Phusikê Akroasis" d’Aristote constitue une somme de la philosophie de la nature de l’Antiquité tardive. ©Electre 2020

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Simplicius de Cilicie, le dernier philosophe de l’École néoplatonicienne d’Athènes, a rédigé son commentaire sur la "Physique" vers 540, après son exil temporaire chez le roi de Perse Chosroès, et le commentaire au seul Livre II de la "Phusikê Akroasis" d’Aristote constitue une somme de la philosophie de la nature de l’Antiquité tardive. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Simplicius

Commentaire sur la Physique d'Aristote

Livre II, ch. 1-3

Introduction, traduction, notes et bibliographie par Alain Lernould

Le Livre II de la Physique d'Aristote est une « véritable introduction à la philosophie de la nature » (Mansion). Après avoir dans le chapitre I donné sa fameuse définition de la nature comme « principe et cause de mouvement et de repos pour la chose en laquelle elle réside à titre premier par soi et non par accident », le Stagirite dans le chapitre 2 traite de la différence entre mathématiques et physique. Le chapitre 3, qui constitue « l'exposé le plus complet de l'étiologie aristotélicienne » (Crubellier-Pellegrin), livre la doctrine des quatre causes. Les chapitres 4 à 6 portent sur le hasard et la spontanéité. Dans le chapitre 8 est défendue la thèse du finalisme dans la nature et le chapitre 9 établit la distinction entre nécessité absolue et nécessité hypothétique.

Simplicius de Cilicie, le dernier philosophe de l'École néoplatonicienne d'Athènes, a rédigé son commentaire sur la Physique vers 540, après son exil temporaire chez le roi de Perse Chosroès, et le commentaire au seul Livre II de la Phusikê Akroasis d'Aristote constitue une somme de la philosophie de la nature de l'Antiquité tardive. Il n'existe pas à ce jour de traduction française intégrale du commentaire de Simplicius à la Physique.

Le présent volume contient la traduction annotée du commentaire au Livre II, chap. 1-3, accompagnée par un résumé analytique du commentaire à Phys. II, 1-3, la liste des modifications apportées aux texte grec établi par Diels (1882), un index des termes grecs, un index des noms anciens, une bibliographie. Il sera suivi de deux autres qui contiendront la traduction du commentaire aux, respectivement, chapitres 4-6 et 7-9 du Livre II de la Physique.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
236p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7574-2465-3

EAN13 :
9782757424650