Pendant le confinement, vos frais de port à 1 centime* !

univers suivant univers précédent
Connaissance des Pères de l'Eglise. n° 147, La croix

Connaissance des Pères de l'Eglise. n° 147, La croix

Nouvelle Cité , (septembre 2017)

Résumé

Ce numéro est consacré aux aspects symboliques et salvifiques de la croix. ©Electre 2020

13,00 € 12,35 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Collection Connaissance des Pères»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Ce numéro est consacré aux aspects symboliques et salvifiques de la croix. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

« Aujourd'hui s'avance la croix, la création exulte ;
la croix, chemin des égarés, espoir des chrétiens,
prédication des Apôtres, sécurité de l'univers, fondement
de l'Église, fontaine pour ceux qui ont soif. Aujourd'hui
s'avance la croix et les enfers sont ébranlés. Les mains de
Jésus sont fixées par les clous, et les liens qui attachaient
les morts sont déliés. Aujourd'hui, le sang qui ruisselle
de la croix parvient jusqu'aux tombeaux et fait germer
la vie dans les enfers. Dans une grande douceur, Jésus est
conduit à la Passion, bénissant ses douleurs à toute heure :
il est conduit au jugement de Pilate qui siège au prétoire ;
à la sixième heure on le raille ; jusqu'à la neuvième heure,
il supporte la douleur des clous, puis la mort met fin à sa
Passion. À la douzième heure, il est déposé de la croix : on
dirait un lion qui dort. Alors, il descend aux enfers, désirant voir les justes qui se reposent de leurs fatigues et il
les passe en revue comme un roi regardant son armée au
repos à l'heure de midi. Il dit: "Me voici, je viens." Et toute
l'armée se dresse aussitôt [...].

Désormais, par la croix, les ombres sont dissipées et la
vérité se lève. La mort est dépouillée, l'enfer livre ses captifs,
l'homme est libre, le Seigneur règne, la création est dans la
joie. La croix triomphe et toutes les nations, tribus, langues
et peuples viennent pour l'adorer. Nous trouvons en elle
notre joie avec le bienheureux Paul qui s'écrie: "Loin de moi
la pensée de trouver ma gloire ailleurs que dans la croix de
notre Seigneur." La croix rend la lumière à l'univers entier,
elle chasse les ténèbres et rassemble les nations de l'Occident, du Nord, de la mer et de l'Orient en une seule Église,
une seule foi, un seul baptême dans la charité. Elle se dresse
au centre du monde, fixée sur le calvaire [...].

Armés de la croix, les Apôtres s'en vont prêcher et rassembler dans son adoration tout l'univers, foulant aux pieds toute
puissance hostile. Par elle, les martyrs ont confessé la foi avec
audace et n'ont pas craint les ruses des tyrans. S'en étant
chargés, les moines, dans une immense joie, ont fait de la solitude leur séjour. Cette croix paraîtra lors du retour du Christ,
la première dans le ciel, sceptre précieux, vivant, véritable et
saint du Grand Roi: "Alors, dit le Seigneur, apparaîtra dans le
ciel le signe du Fils de l'homme." Nous la verrons, escortée par
les anges, illuminant la terre, d'un bout de l'univers à l'autre,
plus claire que le soleil, annonçant le jour du Seigneur. »

S. Éphrem le Syrien, cité par J.-R. Bouchet, Lectionnaire
patristique dominicain, Paris, Cerf, 1994, pp. 180-181

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
64p

Format :
24x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-85313-922-0

EAN13 :
9782853139229