Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Considérations sur l'état des beaux-arts : critique de la modernité

Considérations sur l'état des beaux-arts : critique de la modernité

Gallimard ,
collection Folio. Essais, n° 605 , (juin 2015) Poche

Résumé

Dans cette attaque contre la modernité artistique, l'historien déplore le remplacement de l'art par l'artifice, le primat du lieu d'exposition sur l'oeuvre, la tyrannie de l'abstraction, la crise des modèles et la dépréciation du savoir-faire de l'artiste. ©Electre 2020

6,90 € 6,56 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Essais sur l'art, esthétique»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Dans cette attaque contre la modernité artistique, l'historien déplore le remplacement de l'art par l'artifice, le primat du lieu d'exposition sur l'oeuvre, la tyrannie de l'abstraction, la crise des modèles et la dépréciation du savoir-faire de l'artiste. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Considérations sur l'État des Beaux-Arts

Critique de la modernité

Cet ouvrage, paru en 1983, est très vite devenu un classique contemporain : nombreux sont ceux qui se sont engagés dans la brèche de cette première vraie critique de la modernité artistique.

Le constat demeure aujourd'hui encore lucide : depuis les années 1950 se sont multipliés aussi bien les musées d'art moderne que les écrits sur l'art. Mais jamais on a aussi peu peint, jamais on a aussi mal peint. La pullulation d'objets hétéroclites qui ne ressortissent à l'« art » que par l'artifice du lieu qui les expose et du verbe qui les commente amène à poser la question : vivons-nous le temps d'un moderne tardif, au sens où l'on parle d'un gothique tardif ?

Quelles sont les causes de ce déclin ? En transposant dans le domaine des formes le propos millénariste des Révolutions, la théorie de l'avant-garde a peu à peu fait entrer la création dans la terreur de l'Histoire. De ce point de vue, le primat de l'abstraction imposé après 1945 aux pays occidentaux n'est que la figure inverse de l'art d'État que le réalisme socialiste a imposé aux pays soviétiques. Elle a entraîné une crise des modèles : inverse de celle du néo-classicisme qui rejetait la perfection de l'art dans le passé, elle a projeté dans le futur une perfection désormais inaccessible dans le temps. Elle a aussi entraîné une perte du métier : le n'importe-quoi, le presque-rien, l'informe et le monstrueux comme variétés de l'hybris moderne redonnent à la querelle de l'art comme savoir-faire ou comme vouloir-faire une singulière actualité.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
192p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-07-046491-1

EAN13 :
9782070464913