Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La contemplation de Dieu : lecture du Monologion et du Proslogion de saint Anselme du Bec

La contemplation de Dieu : lecture du Monologion et du Proslogion de saint Anselme du Bec

Cerf Patrimoines ,
collection Théologies , (mai 2017)

Résumé

Spécialiste de l'oeuvre de saint Anselme, abbé du Bec-Hellouin puis archevêque de Cantorbéry, l'auteur interroge la manière dont le théologien parle de Dieu, refusant un discours qui en ferait un objet à force de le parer de toutes les perfections. ©Electre 2020

39,00 € 37,05 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Spécialiste de l'oeuvre de saint Anselme, abbé du Bec-Hellouin puis archevêque de Cantorbéry, l'auteur interroge la manière dont le théologien parle de Dieu, refusant un discours qui en ferait un objet à force de le parer de toutes les perfections. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Seule la lecture suivie du Monologion et du Proslogion, que saint Anselme, enfant d'Aoste, moine du Bec, puis archevêque de Cantorbéry, écrivit en 1076 et 1078, permet d'invalider une bonne fois la lecture « ontologique » habituellement faite de sa preuve que « Dieu est » (He 11, 6), ou qu'il est « plus grand que notre coeur » (1 Jn 3, 20). L'argument qui rend cette preuve possible est un Nom de Dieu reçu de la Révélation biblique : « Nous croyons que Tu es quelque chose de tel que rien de plus grand ne puisse être pensé. » Ce Nom ne dit ni son existence ni son essence, mais nous signifie seulement une négation : nous ne pouvons nous mettre au-dessus de Lui, même en pensée, sans cesser d'avoir affaire à Lui. Nous interdire ainsi la superbe et les idoles qui lui servent d'alibi, c'est nous inviter à une humilité « inaugurale », qui fait écho à l'humilité plus profonde encore de Jésus. Parfaite « Image du Dieu invisible » (Col 1, 15) en sa Passion, Il recouvre à l'aube de Pâques une gloire d'autant plus rayonnante qu'elle est de folle et d'amoureuse descente dans la nuit de nos méprises pour conquérir notre foi, et nous donner au Père comme des enfants de plus.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
316p

Format :
23x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-204-10977-0

EAN13 :
9782204109772