Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Les contemplations : livres I à IV : bac 2020

Les contemplations : livres I à IV : bac 2020

Guillaume Duez

Gallimard ,
collection Folio. Folio + lycée , (juin 2019) Poche

Résumé

Dans ce recueil représentatif du romantisme poétique, Hugo sonde les mouvements les plus subtils de sa conscience, des enthousiasmes et des passions aux douleurs qu'engendrent le deuil et l'exil. Avec un dossier pédagogique. ©Electre 2020

3,20 € 3,04 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Petits classiques : textes»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Dans ce recueil représentatif du romantisme poétique, Hugo sonde les mouvements les plus subtils de sa conscience, des enthousiasmes et des passions aux douleurs qu'engendrent le deuil et l'exil. Avec un dossier pédagogique. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Les mots-clefs du parcours

Autobiographie

Des Confessions de Jean-Jacques Rousseau (1782-1789) aux Années d'Annie Ernaux (2008) en passant par Mémoires d'outre-tombe (Chateaubriand, 1849) ou la Vie de Henry Brulard (Stendhal, 1835-36), l'autobiographie se construit comme un genre narratif à part entière dont les romantiques se sont largement emparés. En poésie, le XIXe siècle et les romantiques en particulier investissent les éléments autobiographiques comme un cadre poétique. L'enjeu est-il pour autant de livrer au lecteur un récit de sa vie dans un recueil poétique ? Rien n'est moins sûr...

Lyrisme

Registre littéraire, le lyrisme peut se définir par la place accordée à l'expression de sentiments personnels. Le mot vient de « lyre », l'instrument du poète, qui rappelle les liens entre poésie et musique dès les origines de la littérature. On associe d'ordinaire le lyrisme à des thèmes : l'amour, ses joies comme ses malheurs, la mort, la nature. Il faut ajouter des procédés : l'emploi du « je », l'exclamation, la répétition, etc., et des formes : l'élégie, l'ode, la chanson.

Le lyrisme reste malgré ces marqueurs une expression de la subjectivité qui, par le partage et l'élévation de l'intime, se fait questionnement existentiel et expérience universelle.

Ecriture poétique

La poésie est un genre littéraire, qui a une histoire propre, des marqueurs formels (le vers, la strophe, la rime...), des formes (sonnet, ballade, ode...). Mais l'écriture poétique excède le genre de la poésie : Racine compose ses tragédies en vers ; les épopées antique (Homère) ou médiévale (La Chanson de Roland) sont en vers. Si l'on oppose vers et prose, cela ne rend pas compte de ce qu'est l'écriture poétique. Les poèmes en prose (Baudelaire, Rimbaud) ou la prose poétique (Rousseau, Chateaubriand) repoussent cette frontière facile entre deux formes.

La poéticité d'un texte ne se limite pas à sa forme. Elle est à la fois un rapport à la langue et un rapport au monde.

L'âme

Instance du sensible, quand l'esprit est le lieu de la raison, l'âme implique le sentiment. Elle est aussi ce qui reste des disparus, ici, de la fille disparue. Elle oriente le moi vers la spiritualité (le lien à la divinité) mais aussi de la conscience, y compris morale.

Contemplation

Le mot renvoie au regard, porté sur le monde, à une forme d'étonnement qu'est l'admiration comme à la méditation. Lyrisme et pensée, intériorité et rapport au monde sont ainsi annoncés comme les mouvements de l'âme que le poète va exposer.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
301p

Format :
18x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-07-285892-5

EAN13 :
9782072858925