COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Le corps comme un syndrome : une théorie de la matière chez Grégoire de Nysse

Le corps comme un syndrome : une théorie de la matière chez Grégoire de Nysse

Cerf Patrimoines , (février 2018)

Résumé

Etude issue d'une thèse portant sur la théorie de la provenance divine de la matière de Grégoire de Nysse. L'auteur témoigne de l'actualité de cette théorie par le lien intime qu'elle crée entre création et résurrection. En s'efforçant de montrer la pérennité et la capacité d'évolution de la matière, il rapproche cette théorie avec la pensée de Berkeley et la théorie du faisceau. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Pères cappadociens»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Etude issue d'une thèse portant sur la théorie de la provenance divine de la matière de Grégoire de Nysse. L'auteur témoigne de l'actualité de cette théorie par le lien intime qu'elle crée entre création et résurrection. En s'efforçant de montrer la pérennité et la capacité d'évolution de la matière, il rapproche cette théorie avec la pensée de Berkeley et la théorie du faisceau. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

D'où vient la matière ? D'où vient ce dont l'ensemble du monde physique est composé ? Le chrétien répond : de Dieu. Mais comment cela est-ce possible, puisque Dieu lui-même est immatériel ? Bien plus, comment le Dieu de bonté peut-il créer une matière qui semble souvent s'opposer à l'esprit, c'est-à-dire au principe le plus noble qui anime les hommes ? Au IVe siècle de notre ère, Grégoire de Nysse s'empare de ces interrogations et développe une théorie originale qui tente de rendre compte de la provenance divine, donc immatérielle, de la matière. Tout corps est constitué d'un rassemblement de propriétés immatérielles : un arbre n'est rien d'autre que le concours, « syndrome », d'un certain poids, d'une certaine taille, d'une certaine couleur. Cette théorie répond non seulement aux hérésies dualistes manichéennes sur l'origine du monde physique, mais elle ouvre également des perspectives inédites sur la destinée divine de la matière. Création et résurrection sont ici intimement liées. C'est ce qui rend la thèse de Grégoire très actuelle. En s'efforçant de montrer la pérennité et la capacité d'évolution de la matière, elle permet des rapprochements suggestifs avec la pensée de Berkeley et la « théorie du faisceau ». En définitive, Grégoire nous offre un plaidoyer pour le monde matériel, une défense efficace contre la gnose, une apologie du corps.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
471p

Format :
23x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-204-12070-7

EAN13 :
9782204120708