COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Correspondance. Volume 3, Les deux oliviers : 14 janvier 1951-31 mars 1969

Correspondance. Volume 3, Les deux oliviers : 14 janvier 1951-31 mars 1969

Christiane Schmitt, Eric T. de Clermont-Tonnerre, Jean-Christophe de Nadaï

Cerf Patrimoines , (novembre 2016)

Résumé

Entre 1928 et 1969, deux religieuses dominicaines ont correspondu sans interruption. Leurs lettres témoignent d'une relation fidèle. Ce troisième volume est notamment consacré à l'Eglise préconciliaire, à la naissance de la Mission de France, au mouvement des prêtres-ouvriers et à l'apparition des sciences psychologiques dans les maisons religieuses. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Spiritualité par auteurs L - M»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Entre 1928 et 1969, deux religieuses dominicaines ont correspondu sans interruption. Leurs lettres témoignent d'une relation fidèle. Ce troisième volume est notamment consacré à l'Eglise préconciliaire, à la naissance de la Mission de France, au mouvement des prêtres-ouvriers et à l'apparition des sciences psychologiques dans les maisons religieuses. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Marie de la Trinité et sa supérieure, mère Marie de Saint-Jean, ont échangé une correspondance ininterrompue de 1928 à 1969.

Expression d'une relation fidèle, et précieux témoignage sur la vie religieuse féminine, ces lettres font vivre, sous nos yeux, deux personnalités aux caractères contrastés mais complémentaires, et mettent en valeur leur profonde et commune recherche de Dieu. Ces deux religieuses dominicaines doivent surmonter bien des épreuves : la laborieuse fondation de la congrégation des Dominicaines missionnaires des campagnes, son expansion très rapide qui exige des réponses adaptées à l'esprit missionnaire, et surtout la maladie de Marie de la Trinité qui non seulement vient déjouer les plans de la fondatrice, mais pose aussi, à l'une comme à l'autre, la question radicale de la foi.

Cette correspondance comporte 3 volumes. Le tome 1 « L'abîme appelant l'abîme » (1928-1940), dans lequel nous faisons connaissance de ces deux femmes, grandes spirituelles à l'intelligence et au coeur larges ; l'une, Marie de Saint-Jean, se tient au plus près de l'abîme de la condition humaine ; l'autre, Marie de la Trinité, cherche les hauteurs de Dieu dans l'abîme du divin. Dans le tome 2 « Sous le voile » (1941-1950), nous voyons Marie de la Trinité glisser peu à peu dans l'épreuve de Job. La communauté des soeurs la rejette alors que Mère Saint-Jean, malgré son impuissance, lui assure fidélité et confiance.

Avec le tome 3 « Les deux oliviers » (1951-1969), nous retrouvons l'Église préconciliaire dans son élan évangélique qui vit naître la Mission de France et le mouvement des prêtres-ouvriers, ainsi que les frères et soeurs des campagnes du père Épagneul. Les sciences psychologiques font timidement leur entrée dans les séminaires et maisons religieuses. Marie participera à ce grand mouvement en se faisant psychanalyser par le docteur Lacan. Elle rencontrera les pères Plé, Beirnaert, Marc Oraison et diverses personnalités du monde religieux et intellectuel. Les épreuves vécues et partagées dans la fidélité, tissent, entre les deux dominicaines, une relation de philia dont l'expression juste et chaleureuse conduit le lecteur dans la voie large et parfumée apprise de saint Dominique.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
561p

Format :
23x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-204-11567-3

EAN13 :
9782204115674