Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La couleur pure

La couleur pure

Ad Solem ,
collection Poésie , (mai 2019)

Résumé

Un recueil de poésies qui décrivent la vie, l'existence, le vide et l'oubli. ©Electre 2020

14,90 € 14,16 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «En cours de classement Littérature»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Un recueil de poésies qui décrivent la vie, l'existence, le vide et l'oubli. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

La couleur pure

Et le poète, avec la matière noire des mots,

secoue de ses éclats la blancheur de la page,

s'efforce lui aussi de ranimer le vide.

Dans ce nouveau recueil, Paul Guillon (d)écrit la vie, notre existence. Des paysages d'Italie, des ambiances de famille, des regards tournés vers l'Infini. Et il y a les mots. Les mots pour partager ce qui a été vu, ou ressenti. Des mots comme des qualités des choses : impressions, odeurs, couleurs, saisies, comme fixées dans le langage. Mieux que la prose, la poésie dit l'envers du monde. Non pas sa face cachée, mais le rapport premier qu'il nous permet d'entretenir avec lui - rapport poétique, qui restitue dans « la matière noire des mots » ou les blancs de la page l'expérience d'un jour sous la couleur pure de l'écriture. Pour repousser le vide.

Sur cette plage publique minuscule

coincée entre deux hôtels fermés

une femme allaite son enfant, accroupie.

Le lait vital est invisible.

L'homme qui fume à ses côtés

regarde les volutes d'écume

s'épandre devant lui sur le sable mouillé.

Les jeux baissés, je les admire à leur insu,

sans mots pour écrire mon poème.

Les blancs qui l'animent sont là.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
83p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-37298-108-0

EAN13 :
9782372981088