Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Courbet ou La peinture à l'oeil

Courbet ou La peinture à l'oeil

Flammarion ,
collection Tandem ,
collection Essais , (février 2014)

Résumé

Cet essai montre la dimension révolutionnaire de l'oeuvre de Courbet, qui pratiquait une peinture à la fois gratuite, ne dépendant ni des commandes de l'Etat ni des prix du Salon, et instantanée, où l'artiste représente ce qu'il voit sans suivre d'idée préconçue. ©Electre 2020

23,00 € 21,85 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Histoire de l'art : généralités»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Cet essai montre la dimension révolutionnaire de l'oeuvre de Courbet, qui pratiquait une peinture à la fois gratuite, ne dépendant ni des commandes de l'Etat ni des prix du Salon, et instantanée, où l'artiste représente ce qu'il voit sans suivre d'idée préconçue. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Courbet

Contrairement à sa légende, Gustave Courbet ne fut ni un peintre réaliste ni un peintre politique, encore moins un peintre
provincial. Il fut révolutionnaire, bien sûr, mais en pratiquant, comme les plus grands, la peinture à l'oeil. Expression à entendre au double sens d'une peinture gratuite (ne dépendant ni des commandes de l'État ni des prix du Salon), et surtout d'une peinture qui ne fait pas « à l'idée » ce quelle aurait déjà prévu - mais qui voit dans l'acte même de peindre.

D'où une rupture avec le primat du dessin (Ingres), avec l'exotisme (Delacroix), le spectaculaire (Géricault), avec la maîtrise du regard du peintre, cela pour libérer la peine des hommes et l'élégance des choses. Courbet inaugure ainsi la vraie peinture de marines ; de nus érotiquement neutres ; de natures mortes, ou plutôt natures vives, rochers, feuilles et rivières aussi présents que des visages d'hommes. Comme Cézanne, qui se revendiquait de lui, Courbet élève les choses à leur dignité dernière : non des objets construits et produits, mais des phénomènes surgissant et se donnant d'eux-mêmes à voir. Le tableau ne représente rien, il présente pour la première fois le visible en sa gloire.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
225p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-08-126098-0

EAN13 :
9782081260986