Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
J'ai cru que c'était un homme : Alain, les religions, la laïcité, l'antisémitisme

J'ai cru que c'était un homme : Alain, les religions, la laïcité, l'antisémitisme

Herne ,
collection Carnets de l'Herne , (janvier 2020)

Résumé

Le philosophe Alain écrivait "Il n'est permis d'adorer que l'homme", pourtant la lecture de son journal révèle son antisémitisme. André Comte-Sponville s'interroge sur ce paradoxe. ©Electre 2020

8,00 € 7,60 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Comte-Sponville André»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Le philosophe Alain écrivait "Il n'est permis d'adorer que l'homme", pourtant la lecture de son journal révèle son antisémitisme. André Comte-Sponville s'interroge sur ce paradoxe. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

André Comte-Sponville

« J'ai cru que c'était un homme »

Alain, les religions, la laïcité, l'antisémitisme

Alain, philosophe athée, s'intéressait passionnément aux religions. C'est qu'il y voyait comme des miroirs, où l'humanité se projette et se reconnaît. Aussi en parle-t-il avec empathie et profondeur : je n'ai rien lu de plus beau sur les religions de la nature (« Pan »), de l'homme (« Jupiter ») ou de l'esprit (judaïsme, christianisme). Et rien de plus juste, sur la laïcité. Mais comment celui qui écrivait qu'« il n'est permis d'adorer que l'homme » put-il tomber - tout en se le reprochant - dans l'antisémitisme que révèle son Journal inédit ? C'est ce que j'ai voulu essayer de comprendre.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
115p

Format :
17x12cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
979-10-319-0263-0

EAN13 :
9791031902630