Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La déchirure du penser : essai sur l'effacement du logos

La déchirure du penser : essai sur l'effacement du logos

Encre marine , (mars 2020)

Résumé

Une analyse du logos, notion qui, depuis Héraclite, tend à s'effacer. Transformée dès les premiers siècles de notre ère dans sa postulation religieuse, elle s'est ensuite perdue dans un monde où les sciences et les techniques ont pris de plus en plus d'importance. ©Electre 2020

19,00 € 18,05 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une analyse du logos, notion qui, depuis Héraclite, tend à s'effacer. Transformée dès les premiers siècles de notre ère dans sa postulation religieuse, elle s'est ensuite perdue dans un monde où les sciences et les techniques ont pris de plus en plus d'importance. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Étrange parcours que celui du Logos qui, de Héraclite à nos jours, tend à s'effacer, dans ce monde actuel, tout entier voué à la science, au tout numérique. Cette vision héraclitéenne de la totalité s'est estompée, transformée quelle fut déjà dès les premiers siècles de notre ère dans sa postulation religieuse, puis dans la modernité, et s'est perdue dans un monde où, science et technique prenant leur envol, l'homme avait comme horizon de « devenir comme maître et possesseur de la Nature ».

Michel Blay analyse cet état qui nous laisse de plus en plus en déshérence ; et dans un monde où « Dieu est mort, et c'est nous qui l'avons tué », comment ne pas sombrer dans cette illusion d'un homme tout-puissant, dans lequel même le psychique est traité à l'aune des neuro-sciences où l'homme a perdu sa complétude et ne pense même plus à la chercher ?

Ne serait-ce pas la poésie, elle seule, « dans ces temps de détresse » qui offrirait une voie pour retrouver sa voix ?

Certes « Il n'y a pas de paradis » nous dit André Frénaud.

« Était-ce l'aube, ou le soir déjà perce ?

Qu'avions-nous espéré que nous allons cherchant ?»

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
91p

Format :
23x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-35088-181-4

EAN13 :
9782350881812