Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Se défendre : une philosophie de la violence

Se défendre : une philosophie de la violence

La Découverte ,
collection La Découverte poche, n° 511 , (octobre 2019) Poche

Résumé

L’auteure retrace l’évolution de la violence dans la société d’un point de vue politique et historique par l’évocation des thèmes suivants : l’esclavage, le port d’arme, la violence policière, la sécurité politique et l’autodéfense. Le propos est illustré de faits historiques et d’actualités. ©Electre 2021

11,50 € 10,93 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Philosophie contemporaine : auteurs ...»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

L’auteure retrace l’évolution de la violence dans la société d’un point de vue politique et historique par l’évocation des thèmes suivants : l’esclavage, le port d’arme, la violence policière, la sécurité politique et l’autodéfense. Le propos est illustré de faits historiques et d’actualités. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Se défendre

Une philosophie de la violence

En 1685, le Code noir défendait « aux esclaves de porter aucune arme offensive ni de gros bâtons » sous peine de fouet. Au XIXe siècle, en Algérie, l'État colonial interdisait les armes aux indigènes, tout en accordant aux colons le droit de s'armer, Aujourd'hui, certaines vies comptent si peu que l'on peut tirer dans le dos d'un adolescent noir au prétexte qu'il était « menaçant ».

Une ligne de partage oppose historiquement les corps « dignes d'être défendus » à ceux qui, désarmés ou rendus indéfendables, sont laissés sans défense. Ce « désarmement » organisé des subalternes pose directement, pour tout élan de libération, la question du recours à la violence pour sa propre défense.

Des résistances esclaves au ju-jitsu des suffragistes, de l'insurrection du ghetto de Varsovie aux Black Panthers ou aux patrouilles queer, Elsa Dorlin retrace une généalogie de l'autodéfense politique, Sous l'histoire officielle de la légitime défense affleurent des « éthiques martiales de soi » , pratiques ensevelies où le fait de se défendre en attaquant apparaît comme la condition de possibilité de sa survie comme de son devenir politique. Cette histoire de la violence éclaire la définition même de la subjectivité moderne, telle qu'elle est pensée dans et par les politiques de sécurité contemporaines, et implique une relecture critique de la philosophie politique, où Hobbes et Locke côtoient Frantz Fanon, Michel Foucault, Malcolm X, June Jordan ou Judith Butler.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
286p

Format :
19x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-348-05469-8

EAN13 :
9782348054693