Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Les derniers jours de Paris : carnet d'un journaliste

Les derniers jours de Paris : carnet d'un journaliste

Nicolas Werth

Slatkine & Cie , (janvier 2017)

Résumé

A l'été 1940, le maréchal Pétain reçoit les pleins pouvoirs après la capitulation de la France. Tandis que le régime de Vichy s'installe, les Allemands envahissent le pays. A. Werth, correspondant à Paris pour le journal britannique "The Guardian", décrit l'affolement puis la prostration et le soulagement des Parisiens. ©Electre 2020

20,00 € 19,00 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

A l'été 1940, le maréchal Pétain reçoit les pleins pouvoirs après la capitulation de la France. Tandis que le régime de Vichy s'installe, les Allemands envahissent le pays. A. Werth, correspondant à Paris pour le journal britannique "The Guardian", décrit l'affolement puis la prostration et le soulagement des Parisiens. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Les derniers jours de Paris

À la brasserie Lipp, le soir, je tombe sur Picasso. J'aperçois aussi Georges J. en uniforme d'officier. C'était un drôle de type assez amusant et bohème autrefois, et très spirituel, mais il vous portait un peu sur les nerfs avec ses façons de pédéraste qu'il tenait à afficher à la tribune des journalistes de la Chambre. Il dit que ça ne va pas bien du tout.

« On perd du terrain. »

« Mais pas en France ? »

« Non, mais tout de même. Les Boches sont des gangsters ; les Belges des salauds ; les Luxembourgeois aussi avec leurs vingt-sept soldats. »

Il est digne. Maintenant qu'il est officier, il a quitté son air république-des-camarades, et il ne vous tutoie plus. Il a l'air plutôt soucieux. Nous sommes là, dans la brasserie Lipp brillamment illuminée, comme si rien n'était arrivé. Nous buvons du vin d'Alsace, - simplement parce qu'il y a là-bas des millions de jeunes gars français pour tenir le Boche en respect. Oh, c'est horrible à s'avouer, et un peu humiliant.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
286p

Format :
23x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-88944-025-7

EAN13 :
9782889440252