Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Détresse du politique, force du religieux

Détresse du politique, force du religieux

Seuil ,
collection La couleur des idées , (février 2007)

L'avis de La Procure

Au-delà de l’idée que politique et religion doivent être séparées, les difficultés rencontrées par l’une et par l’autre obligent au questionnement. Ni le “chacun chez soi” ni la confusion théologico-politique ne sauraient y répondre. Paul Valadier veut ici penser l’articulation entre ces deux sphères pour créer un lien social et porter un projet d’avenir que les démocraties évacuent souvent.

22,30 € 21,19 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Chrétiens dans la cité»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

La séparation des pouvoirs fait aujourd'hui loi. Mais, à y regarder de près, la sortie de la religion et la dépression du politique dans nos démocraties ne vont-elles pas de pair ? Jésuite, l'auteur relit la tradition de la philosophie politique moderne et celle de la théologie politique. Religion et politique, loin d'être rivales, pourraient peut-être mobiliser leurs énergies symboliques. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

La couleur des idées

La cause est entendue : Dieu et César doivent être séparés. La phrase du Christ sur la séparation des pouvoirs fait aujourd'hui loi. Et pourtant, à y bien regarder, la sortie de la religion et la dépression du politique dans nos vieilles démocraties ne vont-elles pas de pair ? Si la prétention et la violence religieuses doivent être combattues, encore ne faut-il pas être aveugle sur la force positive du lien qui unit religion et politique, en particulier christianisme et politique. De cette idée peu avouable par les temps actuels, Paul Valadier démontre avec rigueur la cohérence et la nécessité à travers une relecture d'une part de la tradition philosophique, en particulier de la philosophie politique moderne, d'autre part de la théologie politique, avec les impasses intellectuelles qui, à partir de saint Augustin, ont freiné l'avènement de la « nouveauté chrétienne ». Cependant, dans les temps récents, on a trop oublié ou méprisé les dynamismes de celle-ci. La « bonne formule » du rapport entre religion et politique ne saurait se réduire au slogan de la laïcité française : « Chacun chez soi. » Il faudrait plutôt parier que les religions sont capables de mobiliser leurs énergies symboliques pour donner à entreprendre ensemble et à espérer en un avenir collectif à construire. Elles ne sont pas nécessairement un pouvoir rival ou « complémentaire » : à leur juste place, elles peuvent créer du lien social et porter un avenir que les démocraties oublient facilement au profit des sollicitations immédiates.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
293p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-091478-6

EAN13 :
9782020914789