COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Dialogue du réconfort

Dialogue du réconfort

Germain Marc'hadour, Jocelyne Malhomme, Germain Marc'hadour

Brepols ,
Musée de la maison d'Erasme ,
collection Notulae Erasmianae, n° 8 , (octobre 2010)

Résumé

Pour exprimer certaines de ses pensées intimes en attendant son exécution pour avoir refusé de trahir sa foi, Thomas More a crée ce dialogue fictif entre Vincent, un hongrois du XVIe siècle, et Anthony, son oncle mourant. Un texte spirituel d’une grande force et d’une grande beauté écrit en 1535. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «More Thomas»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Pour exprimer certaines de ses pensées intimes en attendant son exécution pour avoir refusé de trahir sa foi, Thomas More a crée ce dialogue fictif entre Vincent, un hongrois du XVIe siècle, et Anthony, son oncle mourant. Un texte spirituel d’une grande force et d’une grande beauté écrit en 1535. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Thomas More s'exerça au dialogue en traduisant du grec ceux de Lucien, publiés à Paris dès 1506 dans un recueil où il a Érasme pour émule. Il fréquenta évidemment ceux de Platon, de Cicéron, et de saint Grégoire le Grand. En 1516 l'Utopie le révéla comme un virtuose du genre. Le Dialogue du réconfort, composé en prison, ne put paraître qu'après l'avènement d'une reine catholique, Mary, en 1553. Une longue lettre d'août 1534, où Margaret Roper raconte à sa belle-soeur Alice un long entretien qu'elle a eu avec leur père, est souvent appelée Dialogue of Counsel : le prisonnier en est le principal interlocuteur, comme l'est l'oncle Antoine dans le Dialogue of Comfort. En avril 1534 More était occupé a écrire des pages qui démontrent, en s'appuyant sur les Pères grecs et latins, que la foi en la présence réelle du Christ dans l'Eucharistie est aussi ancienne que l'Église. Les éditions patristiques lui faisant défaut en prison, il ne pouvait terminer cette étude. En revanche, l'écrivain-né qu'il était mit à profit l'épreuve multiple de la captivité pour explorer les trésors accumulés depuis un demi-siècle dans sa mémoire fidèle, et pour remonter à la source de tout réconfort. Ce dernier texte de Thomas More est traduit et éclairé par une introduction, des notes et un index biblique. C'est un texte spirituel d'une grande force et d'une grande beauté, écrit avec ironie mais sans venin, par un homme qui savait que sa dernière heure était proche.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Page :
585p

Format :
19x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-503-53113-X

EAN13 :
9782503531137