Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Dieu souffre-t-il ?

Dieu souffre-t-il ?

Georges Cottier

Editions Emmanuel , (août 2008)

L'avis de La Procure

Que faut-il croire sur la question du mal et comment Dieu se situe-t-il devant la souffrance du monde ? L'auteur écarte tour à tour la conception de l'impassibilité et celle, plus contemporaine, d'une impuissance volontaire de Dieu face au malheur. Il nous convie ainsi à penser plus justement qu'en Dieu compassion et bonheur coexistent. Une vérité de foi à méditer et à vivre !

15,30 € 14,54 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Spiritualité par auteurs de C à D»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Cet essai éclaire l'opposition entre les conceptions de l'impassibilité et de la souffrance de Dieu face au mal. La façon dont la tradition chrétienne envisage la coexistence en Jésus-Christ de la souffrance et de la joie est présentée, puis l'hypothèse de théologiens contemporains selon laquelle Dieu a renoncé par amour au bonheur. Pour l'auteur, compassion et bonheur cohabitent en Dieu. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Dieu peut-il être heureux quand hommes, femmes et enfants sont
frappés par le malheur ? Reste-t-il de marbre lorsqu'Il voit son Fils bien-aimé
torturé sur une croix ? Bien sûr que non ! Les chrétiens n'ont jamais
pensé que Dieu était un Jupiter qui, dans la béatitude de son Olympe,
était insensible au bonheur des humains. Mais la contemplation du
Crucifié ne les a jamais empêchés de s'émerveiller du bonheur infini de
Dieu. Le Père de Foucauld passait des heures à redire au Seigneur que sa
joie était de le savoir heureux.

Or, voici qu'aujourd'hui des théologiens estiment qu'il faut avoir le
courage de changer radicalement notre idée de Dieu. Il aurait fait le
monde comme les océans font les continents : en se retirant. Il ne serait
pas le Dieu tout-puissant, Maître des temps et de l'histoire, qu'on a cru
trop longtemps. Ce serait un Dieu «fragile», qui souffrirait «impuissant»
devant le malheur des hommes. Voilà le Dieu qu'il faudrait
annoncer si l'on voulait avoir quelque chance d'être entendu. Dieu serait
«la première victime du mal».

Aussi séduisante qu'elle soit, cette hypothèse moderne d'un Dieu qui,
par amour, aurait renoncé à son bonheur, n'est pas juste. Préfacé par le
cardinal Cottier - qui fut pendant quinze ans le théologien personnel de
Jean-Paul II -, cet ouvrage indique les raisons pour lesquelles nous pouvons
continuer à penser que l'immense compassion que Dieu éprouve à
notre égard ne l'empêche pas d'être infiniment heureux. Une vérité essentielle
à la Bonne Nouvelle que nous avons à vivre et à proclamer.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
190p

Format :
21x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-35389-043-1

EAN13 :
9782353890439