COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Les différents modes d'existence; Suivi de Du mode d'existence de l'oeuvre à faire

Les différents modes d'existence; Suivi de Du mode d'existence de l'oeuvre à faire

Bruno Latour, Isabelle Stengers, Isabelle Stengers, Bruno Latour

PUF ,
collection MétaphysiqueS , (novembre 2009)

Résumé

Etienne Souriau défend la thèse d'un pluralisme existentiel, montrant ainsi qu'il y a différentes manières d'exister et différents degrés d'existence. Avec une introduction sur les aspects novateurs de sa réflexion. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Philosophie contemporaine : auteurs ...»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Etienne Souriau défend la thèse d'un pluralisme existentiel, montrant ainsi qu'il y a différentes manières d'exister et différents degrés d'existence. Avec une introduction sur les aspects novateurs de sa réflexion. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Quel rapport entre l'existence d'une oeuvre d'art et celle d'un être
vivant ? Entre l'existence de l'atome et celle d'une valeur comme la
solidarité ? Ces questions sont les nôtres à chaque fois qu'une réalité
est instaurée, prend consistance et vient à compter dans nos vies,
qu'il s'agisse d'un morceau de musique, d'un amour ou de Dieu en
personne. Comme James ou Deleuze, Souriau défend méthodiquement
la thèse d'un pluralisme existentiel. Il y a, en effet, différentes
manières d'exister, et même différents degrés ou intensités d'existence
: des purs phénomènes aux choses objectivées, en passant par
le virtuel et le «sur-existant» dont témoignent les oeuvres de l'esprit
ou de l'art, tout comme le fait même de la morale. L'existence est polyphonique,
et le monde s'en trouve considérablement enrichi et élargi.
Outre ce qui existe au sens ordinaire du terme, il faut compter avec
toutes sortes d'états virtuels ou fugaces, de domaines transitionnels,
de réalités ébauchées, en devenir, qui sont autant d'«intermondes».

Servi par une érudition stupéfiante qui lui permet de traverser d'un
pas allègre toute l'histoire de la philosophie, Souriau donne les
éléments d'une grammaire de l'existence. Mais son enquête se veut
aussi une introduction à «la pratique de l'art d'exister». À quoi
nous attachons-nous précisément lorsque nous aimons un être ?
À quoi nous engageons-nous lorsque nous nous identifions à un
personnage de roman, lorsque nous valorisons une institution ou
adhérons à une théorie ? Et finalement, quel(s) mode(s) d'existence(s)
sommes-nous capables d'envisager et d'expérimenter pour
nous-mêmes ? Questions métaphysiques, questions vitales.

Cette nouvelle édition est précédée d'une présentation d'Isabelle
Stengers et Bruno Latour intitulée «Le sphinx de l'oeuvre». Elle inclut
également un article d'Étienne Souriau, «Du mode d'existence de
l'oeuvre à faire» (1956).

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
220p

Format :
22x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-13-057487-4

EAN13 :
9782130574873