Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros hors collectivités*

univers suivant univers précédent
Les dits de la femme qui brûle : Marguerite Porete

Les dits de la femme qui brûle : Marguerite Porete

Almora ,
collection Collection dirigée par José Le Roy , (mai 2018)

Résumé

Une présentation de l'oeuvre de Marguerite Porete, poétesse et mystique chrétienne, brûlée vive en 1310 par l'Inquisition pour son livre "Le miroir des âmes simples et anéanties". Celui-ci influença grandement la spiritualité moyenâgeuse et Maître Eckhart, le premier des mystiques rhénans. ©Electre 2019

14,50 € 13,78 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Auteurs médiévaux»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une présentation de l'oeuvre de Marguerite Porete, poétesse et mystique chrétienne, brûlée vive en 1310 par l'Inquisition pour son livre "Le miroir des âmes simples et anéanties". Celui-ci influença grandement la spiritualité moyenâgeuse et Maître Eckhart, le premier des mystiques rhénans. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Les dits de la femme qui brûle

Marguerite Porete

Marguerite Porete est née entre 1250 et 1260, sans doute à Valenciennes. La date et le lieu de sa mort sont plus précis : Marguerite fut brûlée vive le 1er juin 1310 à Paris, place de Grève, par la « Sainte inquisition ».

Qu'avait-elle fait pour mériter un tel sort ? Écrire un livre sublime sur la plus haute mystique chrétienne : Le miroir des âmes simples et anéanties, condamné pour hérésie.

Elle sera brûlée, mais son livre exercera une profonde influence sur la spiritualité du Moyen Âge, notamment sur Maitre Eckhart - le plus grand mystique chrétien de l'histoire. Eckhart, à n'en pas douter, a lu le livre de Marguerite Porete, et sans qu'elle soit jamais citée, il reprendra parfois mot pour mot quelques-uns de ses écrits pour tenter de dire l'ineffable de l'expérience qu'il partage avec elle, dans le fond sans fond de son être.

Jean-Yves Leloup nous redonne ici la saveur des textes de Marguerite en commentant certaines de ses plus profondes paroles. Comme le dit lui-même l'auteur : « Je n'ai récolté ici que quelques étincelles, quelques braises de ce buisson ardent. On ne trouvera donc pas dans ce petit livre une étude exhaustive ou résumée de son oeuvre, je n'y ai recueilli que ce qui était suffisant pour soulager le froid de mon âme ».

Voici un livre qui peut mettre à notre âme, le feu de l'amour et de la Présence.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
119p

Format :
22x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-35118-368-1

EAN13 :
9782351183687