Vos frais de port à un centime jusqu'au 31 décembre* !

univers suivant univers précédent
Dostoïevski lit Hegel en Sibérie et fond en larmes : essai philosophique

Dostoïevski lit Hegel en Sibérie et fond en larmes : essai philosophique

Natalia Zaremba-Huzsvai, Charles Zaremba, Alberto Manguel

Actes Sud ,
collection Un endroit où aller, n° 189 , (janvier 2008)

Résumé

Un retour sur les années d'exil de Dostoïevski en Sibérie où il a purgé comme prisonnier politique une peine de quatre années de travaux forcés et de six ans de service militaire. C'est pendant cette période qu'il a lu Hegel, qui a profondément marqué les "Souvenirs de la maison des morts". ©Electre 2020

10,20 € 9,69 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Hegel Georg Wilhelm Friedrich»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Un retour sur les années d'exil de Dostoïevski en Sibérie où il a purgé comme prisonnier politique une peine de quatre années de travaux forcés et de six ans de service militaire. C'est pendant cette période qu'il a lu Hegel, qui a profondément marqué les "Souvenirs de la maison des morts". ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Földényi imagine que c'est cela, l'horreur découverte
par Dostoïevski : l'histoire, dont il sait qu'il
est victime, ignore son existence, sa souffrance
passe inaperçue ou, pire, elle ne sert à rien dans
le flot général de l'humanité. Ce que Hegel suggère,
aux yeux de Dostoïevski (et à ceux de
Földényi), c'est ce que Kafka dirait un jour à
Max Brod : "Il y a de l'espoir, mais pas pour
nous." La mise en garde de Hegel est encore
plus terrible que l'existence illusoire proposée
par les idéalistes : nous sommes perçus mais
nous ne sommes pas vus.

A. M.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
55p

Format :
19x10cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7427-7233-2

EAN13 :
9782742772339