Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Les échos de la Terreur : vérités d'un mensonge d'Etat (1794-2001)

Les échos de la Terreur : vérités d'un mensonge d'Etat (1794-2001)

Belin ,
collection Contemporaines , (septembre 2018)

Résumé

L'historien examine les mécanismes de construction d'un héritage de la Terreur influençant les imaginaires collectifs. Il dissèque les liens entre déstabilisation politique et démocratie et met en évidence un renversement sémantique du mot terreur utilisé sans précaution à travers le terme de terrorisme. ©Electre 2020

24,00 € 22,80 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Révolution française»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

L'historien examine les mécanismes de construction d'un héritage de la Terreur influençant les imaginaires collectifs. Il dissèque les liens entre déstabilisation politique et démocratie et met en évidence un renversement sémantique du mot terreur utilisé sans précaution à travers le terme de terrorisme. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Les échos de la Terreur

Vérités d'un mensonge d'État

1794-2001

Nous vivons une époque où les spectres de la terreur, qu'elle soit brune, rouge ou noire, ne cessent de nous submerger, de réanimer les souvenirs, de nous interroger sur le rôle de la terreur dans notre histoire. Quelle place faut-il faire aux échos de « la Terreur » de 1794 pour comprendre notre temps ? Les terrorismes récents, les terreurs des deux guerres mondiales et des
guerres coloniales n'ont-ils pas bousculé nos sensibilités ?

Jean-Clément Martin rappelle comment « la Terreur » a été inventée, en 1794, après la mort de Robespierre dans le but de le rendre responsable des violences commises et de clore la révolution populaire. Cette invention s'est imposée, pendant deux siècles, parce qu'elle satisfaisait le goût du macabre et du mélodrame, autant qu'une aspiration au sublime et à l'enthousiasme.
La Terreur a fondé une nouvelle philosophie de l'Histoire, celle de Hegel, et a permis des interprétations métaphysiques ou spirituelles.

Le débat sur la Terreur de la Révolution française continue, mais cette terreur n'est certainement plus notre contemporaine. Au moment où une autre ère commence, ce livre retrace deux cents ans de discussions, de représentations et de réflexions autour de cette légende politique qui a bâti notre conscience nationale.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
315p

Format :
22x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-410-00206-4

EAN13 :
9782410002065