Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Eglise et conscience chez J.H. Newman : un commentaire de la lettre au duc de Norfolk

Eglise et conscience chez J.H. Newman : un commentaire de la lettre au duc de Norfolk

Artège ,
collection Sed contra , (novembre 2010)

Résumé

Réflexion sur les relations réciproques qu'entretiennent l'Eglise et la conscience. Loin d'exercer une quelconque autorité sur la conscience, J.H. Newman pense au contraire que la première s'érige en gardienne de la seconde, celle-ci lui offrant en retour le meilleur accès à la connaissance de Dieu. ©Electre 2020

22,00 € 20,90 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Saints de J à L»

SILLON

SILLON

SAINT JOSEMARIA ESCR

11,00 €

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Réflexion sur les relations réciproques qu'entretiennent l'Eglise et la conscience. Loin d'exercer une quelconque autorité sur la conscience, J.H. Newman pense au contraire que la première s'érige en gardienne de la seconde, celle-ci lui offrant en retour le meilleur accès à la connaissance de Dieu. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Église et conscience chez J.H. Newman

« Si le sacerdoce éternel de l'Église venait à disparaître, le principe sacerdotal survivrait à cette ruine et se poursuivrait, incarné dans la conscience. » Au lieu de mettre en concurrence l'autorité de l'Église et celle de la conscience, John Henry Newman s'est attaché à en montrer les profondes affinités.

Reprenant et illustrant dans La lettre au duc de Norfolk la plus classique doctrine de l'Église en la matière, il insiste sur la nature éthico-religieuse de la conscience qui en fait une voie privilégiée de connaissance de Dieu. Plus encore, la conscience comme l'Église sont à comprendre en intériorité mutuelle et leur autorité comme leur mission en réciprocité.

L'autorité de l'Église ne saurait donc menacer celle de la conscience, elle en est au contraire la plus vigilante gardienne car elle reconnaît en elle une certaine préfiguration d'elle-même.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
158p

Format :
14x22cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-36040-008-8

EAN13 :
9782360400089