COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Eloges de l'injustice : la philosophie face à la déraison

Eloges de l'injustice : la philosophie face à la déraison

Seuil ,
collection L'ordre philosophique , (octobre 2016)

Résumé

En s'appuyant sur la pensée de nombreux philosophes qui, à travers l'histoire, ont contesté l'idée selon laquelle il est rationnel d'être juste, l'auteure s'interroge sur la pertinence de la notion de justice dans la sphère politique face au réalisme politique. Elle met en lumière les enjeux et les risques de la théorie politique contemporaine de cette notion dans la société. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Philosophie politique : généralités»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

En s'appuyant sur la pensée de nombreux philosophes qui, à travers l'histoire, ont contesté l'idée selon laquelle il est rationnel d'être juste, l'auteure s'interroge sur la pertinence de la notion de justice dans la sphère politique face au réalisme politique. Elle met en lumière les enjeux et les risques de la théorie politique contemporaine de cette notion dans la société. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

L'ordre Philosophique

D'où vient que l'injustice constitue un problème à part dans la philosophie ? Pourquoi est-il si difficile pour elle de donner de bonnes raisons d'agir de manière raisonnable ?

Ce livre propose une galerie de portraits des Objecteurs qui, dans l'histoire de la philosophie, ont contesté la proposition selon laquelle il est rationnel d'être juste. De Platon à Hobbes, Diderot, Rousseau, Hume et Sade, de nombreux philosophes ont tenté de figurer le raisonneur violent qui se cabre face aux coûts et aux sacrifices associés à une politique juste. Or les théories politiques contemporaines inscrites dans le cadre du choix rationnel ont métamorphosé la figure de l'Objecteur. Dans une large mesure, elles ont occulté l'Insensé qui figurait leur dehors et l'ont réduit à la figure apaisée du passager clandestin (free rider) qui trouve un bénéfice économique dans la désobéissance aux règles communes. En étudiant cette transformation de la philosophie politique, il s'agit donc de mesurer ce que nous risquons de perdre, en termes de réalisme politique, lorsque la résistance de l'illusion, de la violence, de l'affect ou du désir n'est plus prise en charge par la philosophie.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
234p

Format :
21x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-119065-X

EAN13 :
9782021190656