COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
De l'émerveillement

De l'émerveillement

Fayard ,
collection Essais , (avril 2008)

Résumé

Eloge de l'émerveillement face aux oeuvres d'art à travers une promenade dans l'histoire de la littérature mais aussi de la musique et de la peinture. Interroge les mystères de la création artistique en étudiant Platon, la musique de Thomas Tallis, la poésie de Philippe Jaccottet, etc. ©Electre 2020

Recommandé par :
La Croix

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Critique littéraire»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Eloge de l'émerveillement face aux oeuvres d'art à travers une promenade dans l'histoire de la littérature mais aussi de la musique et de la peinture. Interroge les mystères de la création artistique en étudiant Platon, la musique de Thomas Tallis, la poésie de Philippe Jaccottet, etc. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

« Au lieu de supposer que l'émerveillement est le propre des enfants et des ingénus, une émotion agréable et passagère dont on se défait en comprenant l'objet qui l'a provoqué ou en revenant aux choses sérieuses, ce livre invite à penser qu'il n'y a rien de plus adulte ni de plus sérieux que de s'émerveiller. »

Michael Edwards nous fait parcourir en quinze étapes quelque vingt-cinq siècles de littérature occidentale, de Platon à Philippe Jaccottet, du ciel des idées à la poésie de tous les jours, avec des escales inattendues, comme cette éblouissante évocation d'un chef-d'oeuvre musical du XVIe siècle redécouvert à Cambridge en 1960, le « Spem in Allum » de Thomas Tallis.

Pour sonder les mystères de la création il ne néglige, en effet, aucun allié : la musique (Purcell, Bach), la peinture (Vermeer) y sont ici largement représentées, notamment dans les rapports qu'elles entretiennent avec la poésie.

Sans ignorer les théories critiques modernes mais pour en avoir sans doute éprouvé les limites (et peut-être jaugé les naivetés) Michael Edwards préfère, dans l'esprit des premiers « Lecteurs royaux », faire revivre un art de lire oublié, qui s'en tient au texte seul.

Qu'il s'arrête, pour étayer son propos sur une page de Dickens, sur quelques vers de Wordsworth ou de Chrétien de Troyes, c'est toujours comme s'il s'agissait de la dernière nouveauté.

Cette leçon de lecture est aussi une leçon de sagesse. En préservant ou en ranimant notre aptitude à l'émerveillement, la littérature nous suggère une autre façon de voir et de vivre.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
294p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-213-63576-5

EAN13 :
9782213635767