Vos frais de port à un centime jusqu'au 31 décembre* !

univers suivant univers précédent
Enfin le royaume : quatrains

Enfin le royaume : quatrains

Gallimard ,
collection Blanche , (février 2018)

L'avis de La Procure

François Cheng nous livre avec "Enfin le royaume" une magnifique série de quatrains qui nous invitent au questionnement et à la méditation. Un vrai bonheur!
"Toute la neige à toi seul,
Prunus perçant la blancheur;
Toute la terre en toi seul,
Jet de sang jailli du coeur."

16,00 € 15,20 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Romans français et francophones»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une série de quatrains qui évoquent le questionnement et la méditation. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Enfin le royaume

Forme brève, mais moins abrupte que le haïku, le quatrain ne s'en tient pas au lapidaire, il sait donner du rythme à la pensée, à l'émotion, à la surprise, il sait initier un questionnement, amorcer une méditation, esquisser un chant. À la suite des poètes chinois des origines, mais aussi d'Omar Khayyam et d'Emily Dickinson, François Cheng atteste ici du pouvoir singulier de ce mode d'expression resserré, pourtant si peu enclos, si ouvert aux résonances, aux errances fertiles, voire à une manière salutaire d'envoûtement simple.

Au bout de la nuit, un seuil éclairé

Nous attire encore vers son doux mystère.

Les grillons chantant l'éternel été,

Quelque part, la vie vécue reste entière.

Écoute-nous,

Pour que nos chants à toi dédiés,

Jaillis de la gloire d'un été,

Établissent enfin le royaume.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
150p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-07-276744-X

EAN13 :
9782072767449