Pendant le confinement, vos frais de port à 1 centime* !

univers suivant univers précédent
C'est la nuit surtout que le combat devient furieux : une ambulancière de la Commune de Paris en 1871

C'est la nuit surtout que le combat devient furieux : une ambulancière de la Commune de Paris en 1871

Michèle Audin

Libertalia ,
collection Poche , (mai 2020) Poche

Résumé

Le 16 avril 1871, Alix Payen s'engage à 29 ans comme ambulancière dans le 153e bataillon de la garde nationale dans lequel combat son mari Henri Payen. Elle témoigne du quotidien de ses camarades avec sensibilité et humour. En tant que communarde, elle participe à la défense des forts d'Issy puis de Vanves contre l'armée versaillaise tout en écrivant à sa mère pendant les moments de calme. ©Electre 2020

8,00 € 7,60 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Le 16 avril 1871, Alix Payen s'engage à 29 ans comme ambulancière dans le 153e bataillon de la garde nationale dans lequel combat son mari Henri Payen. Elle témoigne du quotidien de ses camarades avec sensibilité et humour. En tant que communarde, elle participe à la défense des forts d'Issy puis de Vanves contre l'armée versaillaise tout en écrivant à sa mère pendant les moments de calme. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

C'est la nuit surtout que le combat devient furieux

Une ambulancière de la commune de paris en 1871

« Nous avons été bien malheureux dans ces horreurs de tranchées, la pluie ne nous a pas quittés un instant. Je n'aurais jamais cru que l'on peut s'habituer à vivre tout mouillé pendant des jours sans jamais sécher. »

Printemps 1871. Assiégée, la Commune de Paris se défend contre Versailles. Les témoignages sur ce moment sont extrêmement rares. Après celui de Victorine Brocher (Souvenirs d'une morte vivante, libertalia, 2017), voici celui d'Alix Payen, écrit sur le vif.

Née dans une famille bourgeoise et fouriériste, Alix Payen (1842-1903) a 29 ans lorsqu'elle s'engage dans le 153e bataillon de la Garde nationale. Ambulancière et infirmière, elle participe à la défense du fort d'Issy, qui protège Paris contre les assauts de l'armée versaillaise, puis à celles des forts de Vanves, de Neuilly et de Levallois. Pendant les rares moments de calme, elle écrit à sa mère.

Alix Payen a peu attiré l'attention des historiens. Pourtant, elle a participé à la lutte avec courage et détermination, et elle a décrit avec sensibilité les combats violents et la vie du bataillon sous les obus.

Cette correspondance, largement inédite, a été retrouvée par la romancière Michèle Audin, animatrice du blog macommunedeparis.com

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
120p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-37729-134-1

EAN13 :
9782377291342