Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Ils étaient juifs, résistants, communistes

Ils étaient juifs, résistants, communistes

Perrin , (août 2018)

Résumé

Le triptyque juif, communiste et résistant compose une identité et suscite des comportements à la fois sublimes, ambigus et tragiques. L'auteure livre le parcours de jeunes, âgés de 14 à 29 ans, originaires de l'Europe de l'Est, dont seule une minorité a survécu à la Seconde Guerre mondiale. ©Electre 2020

25,00 € 23,75 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Seconde guerre mondiale, 39/45»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Le triptyque juif, communiste et résistant compose une identité et suscite des comportements à la fois sublimes, ambigus et tragiques. L'auteure livre le parcours de jeunes, âgés de 14 à 29 ans, originaires de l'Europe de l'Est, dont seule une minorité a survécu à la Seconde Guerre mondiale. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Ils s'appelaient Victor Zigelman et Henri Krasucki, Jacquot Szmulewicz et Étienne Raczymow, Paulette Shlivka et Esther Rozencwajg. Le plus jeune, en 1940, avait quatorze ans, le plus âgé moins de trente. Eux ou leurs parents, nés en Pologne ou en Roumanie, étaient venus en France chercher du pain et la liberté, la sécurité aussi croyaient-ils, car tous étaient juifs. Tous également étaient ou devinrent communistes, et résistants organisés au sein de la Main-d'oeuvre immigrée (MOI). L'histoire de ces quelques centaines de jeunes gens, enfants de Belleville ou de la rue des Immeubles industriels à Paris, est restée largement méconnue. Pourtant, son importance est déterminante pour la communauté juive elle-même, mais aussi pour l'histoire de la Résistance et de celle, si discutée, du PCF pendant l'Occupation. L'oubli qui les a frappés est d'autant plus surprenant qu'ils payèrent leur action d'un prix démesuré. Seule une minorité en réchappa.

De quel poids pesa leur identité juive, qui faisait planer sur eux une menace permanente, par rapport à leur engagement communiste, qui subordonnait tout à la défense de l'Union soviétique ? Ce dilemme fut dramatique pour beaucoup d'entre eux, notamment pour la sulfureuse Lucienne Goldfarb, dite « la Rouquine », dont un destin extraordinaire fit après la guerre une tenancière de maison close amoureuse de l'opéra. Ce portrait de groupe saisissant éclaire une page trouble, héroïque et polémique des années noires, qui continuent de hanter la mémoire collective.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
480p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-262-04164-4

EAN13 :
9782262041649