Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
L'état de distorsion en Afrique de l'Ouest : des empires à la nation

L'état de distorsion en Afrique de l'Ouest : des empires à la nation

Karthala ,
AFD ,
collection Les terrains du siècle , (mars 2019)

Résumé

Les classes politiques africaines ont choisi au lendemain des indépendances de reproduire le cadre territorial hérité de la colonisation et d'adopter le principe de l’Etat-nation. Les auteurs proposent une réflexion sur l'adaptation de ces systèmes politiques aux crises et aux conflits en Afrique occidentale et saharienne. ©Electre 2020

15,00 € 14,25 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Afrique : histoire»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Les classes politiques africaines ont choisi au lendemain des indépendances de reproduire le cadre territorial hérité de la colonisation et d'adopter le principe de l’Etat-nation. Les auteurs proposent une réflexion sur l'adaptation de ces systèmes politiques aux crises et aux conflits en Afrique occidentale et saharienne. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Les classes politiques africaines ont choisi, au lendemain des indépendances, de reproduire le cadre territorial hérité de la colonisation et ont entériné le principe de l'État-nation. Ce dernier contredit la plupart des ressorts politiques, économiques, culturels des sociétés africaines. Mais il a aussi fait l'objet de processus d'appropriation souvent massive, et toujours créative, de la part de l'ensemble de leurs acteurs.

Cette double réalité rend insuffisantes la plupart des interprétations qui mettent l'accent sur des contradictions supposées insurmontables entre un État hérité de la colonisation et les sociétés du cru, sous la forme d'un jeu à somme nulle. Les choses sont en fait plus compliquées. Car les régimes de légitimité, de sécurité, de responsabilité sociale, d'enrichissement, de représentation culturelle et politique du « bon gouvernement » participent simultanément de ces deux dimensions historiques, d'espaces différents, de durées disparates qui s'encastrent les unes dans les autres plutôt qu'elles ne se succèdent.

Cette distorsion inhérente aux sociétés africaines contemporaines est source d'ambivalence, plutôt que d'ambiguïté comme le pensaient Cheikh Hamidou Kane et Georges Balandier. Elle rend problématique l'institutionnalisation d'une gouvernance de la transparence, et tend à inscrire la compétition politique, l'accumulation de la richesse et la lutte sociale dans l'ordre de la violence.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
154p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-8111-2624-4

EAN13 :
9782811126247