Pendant le confinement, vos frais de port à 1 centime* !

univers suivant univers précédent
L'éternité reçue

L'éternité reçue

Desclée De Brouwer ,
collection Les carnets DDB , (septembre 2020) Poche

Résumé

Par peur de la vie, l'homme se soumet à la mort et se laisse domestiquer par elle. L'obsession de la mort et de la vie conduit alors à un constant éloignement de soi-même et empêche de s'ouvrir au réel. ©Electre 2020

8,90 € 8,46 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Penseurs chrétiens»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Par peur de la vie, l'homme se soumet à la mort et se laisse domestiquer par elle. L'obsession de la mort et de la vie conduit alors à un constant éloignement de soi-même et empêche de s'ouvrir au réel. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

L'éternité reçue

Ce livre est à la fois sauvage et réfléchi. Sauvage parce qu'il exclut d'emblée les paix morbides, qui, sous couvert d'apprivoiser la mort, empoisonnent la vie. Il clame en premier lieu que nous ne sommes pas faits pour mourir. Mais ce cri oblige à une méditation plus profonde. Nous devons mourir à notre désir de maîtrise.

Ce consentement à la mort se nomme amour. Mourir à soi-même, c'est tuer ce qui, dans notre vie, est obsédé parla vie. Ces « petites morts », lues à partir de la pensée de Simone Weil, indiquent un chemin de dépossession et de plénitude. À l'heure où nous serons dessaisis de tout, c'est notre propre vie qui nous sera redonnée. Il faudra bien l'éternité pour prendre la mesure de cette étrange nouvelle.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
261p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-220-09693-9

EAN13 :
9782220096933