COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
La fabrique du sexe : essai sur le corps et le genre en Occident

La fabrique du sexe : essai sur le corps et le genre en Occident

Michel Gautier

Gallimard ,
collection Folio. Essais, n° 580 , (mai 2013)

Résumé

L'Occident, comme toute civilisation, n'a cessé de s'interroger sur la différence des sexes. L'auteur montre que l'organisation des sociétés dépend de la réponse apportée à la question de savoir quelle place et quel rôle accorder à chacun. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Le Genre, question de société»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

L'Occident, comme toute civilisation, n'a cessé de s'interroger sur la différence des sexes. L'auteur montre que l'organisation des sociétés dépend de la réponse apportée à la question de savoir quelle place et quel rôle accorder à chacun. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

La fabrique du sexe

Essai sur le corps et le genre en Occident

L'Occident n'a cessé depuis les origines de s'interroger sur la différence des sexes. Mais parle-t-on de l'homme et de la femme que l'on n'a encore rien dit : se réfère-t-on au genre - définition culturelle par des qualités morales, affectives, sociales... - ou au sexe - définition par des spécificités anatomiques ?

Jamais, en effet, les deux notions ne se recouvrirent, rappelle Thomas Laqueur dans cet ouvrage qui demeure une référence majeure.

Dès l'Antiquité, Aristote, par la définition de l'ordre des êtres, et Galien, par la définition du corpus anatomique, fondent le modèle du sexe unique, qui sera dominant jusqu'au XVIIIe siècle, et dans lequel le genre définit le sexe.

Au XVIIIe siècle émerge l'autre modèle de la différence sexuelle, le modèle des deux sexes, dans lequel, au contraire du premier, le sexe définit le genre : parce que, au niveau de l'anatomie comme de la physiologie, femmes et hommes sont incommensurablement différents, les genres définissent dès lors qualités, vertus et rôles selon des racines biologiques.

Ces deux modèles coexistent dans le temps - dès le XVIe siècle des auteurs posent l'irréductible différence anatomique, alors qu'au XXe siècle encore Freud pense la sexualité selon le modèle du sexe unique - car leur prégnance sur les esprits, si elle est liée à des évolutions générales - économiques, culturelles, sociales -, ne peut en aucun cas être strictement expliquée par celles-ci; et moins encore par les progrès de la connaissance anatomique, qui se moulent le plus souvent dans les représentations dictées par chacun de ces modèles...

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
520p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-07-045078-3

EAN13 :
9782070450787