Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Faire l'amour et faire la guerre : lettres aux femmes aimées

Faire l'amour et faire la guerre : lettres aux femmes aimées

Jean-Pierre Guéno

Le Passeur éditeur ,
collection Le Passeur poche , (juin 2020) Poche

Résumé

La correspondance inédite du poète, écrite durant la Première Guerre mondiale, entre son départ pour le front le 4 avril 1915 et son décès le 9 novembre 1918. Les lettres étaient adressées à ses sept maîtresses de plume : cinq femmes et deux allégories, la guerre et la mort. ©Electre 2020

12,50 € 11,88 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

La correspondance inédite du poète, écrite durant la Première Guerre mondiale, entre son départ pour le front le 4 avril 1915 et son décès le 9 novembre 1918. Les lettres étaient adressées à ses sept maîtresses de plume : cinq femmes et deux allégories, la guerre et la mort. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Faire l'amour et faire la guerre

« Guillaume Apollinaire avait sept maîtresses de plume pendant la Grande Guerre : les cinq femmes qu'étaient Marie, Louise, Madeleine, Jeanne et Jacqueline, et deux allégories, la guerre et la mort. À toutes, il écrivit des lettres qui étaient très souvent porteuses de ses plus beaux vers.

Faire l'amour et faire la guerre : dès le 10 août 1914, date de sa demande d'engagement volontaire et de naturalisation, Guillaume Apollinaire décide qu'il n'a pas d'autre choix. Entre le 4 avril 1915, date de son départ pour le front, et le jour de sa mort, le 9 novembre 1918, il ne cesse d'écrire aux femmes aimées. C'est sans doute de sa part une stratégie secrète et subtile pour survivre au coeur de l'apocalypse.

Créer pour contrer le néant et résister à la destruction. Canaliser son énergie vitale en érotisant, en poétisant tous ce qui passe, les femmes comme les tranchées. Exorciser la mort en cultivant l'obsession de la beauté des choses. Ne jamais perdre l'oeil du peintre- poète. Exprimer les merveilles de la bataille, qu'elle soit amoureuse ou guerrière. Conjurer en permanence, combattre ses trois compagnes de toujours, celles qui le harcèlent depuis sa petite enfance et contre lesquelles il lutte en permanence : l'angoisse, la tristesse et la solitude. »

Jean-Pierre Guéno

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
1021p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-36890-757-2

EAN13 :
9782368907573