Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Faire justice de l'irréparable : esclavage colonial et responsabilités contemporaines

Faire justice de l'irréparable : esclavage colonial et responsabilités contemporaines

Vrin ,
collection L'esprit des lois , (novembre 2019)

Résumé

Depuis la loi du 21 mai 2001, dite loi Taubira, la traite et l'esclavage colonial sont des crimes contre l'humanité. L'auteure questionne le rôle des générations contemporaines à propos des injustices survenues dans le passé et montre la nécessité du devoir de mémoire vis-à-vis de ceux qui ont subi ces souffrances. ©Electre 2021

19,50 € 18,53 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «En cours de classement Philosophie»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Depuis la loi du 21 mai 2001, dite loi Taubira, la traite et l'esclavage colonial sont des crimes contre l'humanité. L'auteure questionne le rôle des générations contemporaines à propos des injustices survenues dans le passé et montre la nécessité du devoir de mémoire vis-à-vis de ceux qui ont subi ces souffrances. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

La traite et l'esclavage colonial sont des « crimes contre l'humanité », déclare la Loi du 21 mai 2001, dite « Loi Taubira ». Ce sont des injustices historiques, moralement condamnables. Mais quelle forme politique cette conviction morale peut-elle revêtir ? Pourquoi, comment, punir ou réparer des crimes dont tous les protagonistes sont depuis longtemps disparus ? Quelle théorie de justice adopter pour traiter - appréhender et évaluer - les demandes de réparations qui émergent et quel sens donner à la notion de « réparation » ? Enfin, quelle responsabilité les générations contemporaines peuvent-elles avoir à l'égard des injustices du passé ?

Magali Bessone suggère que s'il est impossible de réparer l'histoire, on peut toutefois prendre au sérieux l'exigence de justice qui s'exprime dans les demandes de réparations. Écartant le langage du blâme et de la culpabilité, elle montre que notre responsabilité contemporaine de réparer l'injustice s'ancre dans ce que nous nous devons les uns aux autres au titre de citoyens. Il dépend de nous de ne pas ignorer notre passé et de viser la transformation de nos structures sociales et politiques afin de les rendre plus justes - plus conformes à la représentation que nous nous faisons de nos idéaux partagés.

« Dire qu'il n'y a rien de juste ni d'injuste que ce qu'ordonnent ou défendent les lois positives, c'est dire qu'avant qu'on eût tracé de cercle, tous les rayons n'étaient pas égaux. » Montesquieu, De l'esprit des lois, I, 1.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
228p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7116-2922-8

EAN13 :
9782711629220