Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Les femmes qui lisent sont, de plus en plus, dangereuses

Les femmes qui lisent sont, de plus en plus, dangereuses

Lucien Spire

Flammarion , (mars 2020)

Résumé

Comme "Les femmes qui lisent sont dangereuses", le livre propose un choix de peintures, de dessins et de photographies du Moyen Age à aujourd'hui, dont le motif commun est de montrer une femme en train de lire. Offre également une réflexion sur cette activité qui fut longtemps interdite à la femme. ©Electre 2020

19,90 € 18,91 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Histoire de l'art : thèmes»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Comme "Les femmes qui lisent sont dangereuses", le livre propose un choix de peintures, de dessins et de photographies du Moyen Age à aujourd'hui, dont le motif commun est de montrer une femme en train de lire. Offre également une réflexion sur cette activité qui fut longtemps interdite à la femme. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

« Lire, c'est oublier, tout oublier, y compris ses lectures passées, toutes ces histoires qui sommeillent dans nos arrière-mémoires et qui ne demandent qu'à resurgir à l'improviste, ces pages entières qui nous tombent dessus - mais jamais, justement, quand on lit, quand on lit vraiment. Lire, c'est dégager le terrain, faire table rase, retrouver l'innocence. »
Laure Adler

C'est une lectrice encore plus redoutable et avisée que Stefan Bollmann et Laure Adler introduisent dans ce volume Les femmes qui lisent sont de plus en plus dangereuses, tout en poursuivant l'exploration du thème de la lecture féminine et de sa représentation. La lecture de romans, méprisée par les hommes et considérée par eux comme une perte de temps, commence à porter ses fruits pour les femmes. Des siècles durant, leur addiction à la lecture a été blâmée parce qu'elle était considérée comme une activité désordonnée, manquant de discernement, les incitant à négliger d'abord leurs tâches domestiques, puis leurs devoirs publics : en d'autres termes, c'était une activité immorale, impudique et dépravée. Les femmes qui lisaient, non seulement se mettaient en danger, mais elles étaient dangereuses. En réalité, par leur désir effréné de lecture, elles ont acquis une grande connaissance des hommes et une subtile intelligence de la vie.

Paisible, dans un intérieur bourgeois, sous le pinceau de Gustave Caillebotte, solitaire, dans l'entrée d'un hôtel, chez Edward Hopper, dénudée chez Félix Vallotton, la femme, un livre à la main, se pose en militante. De courtes notices incisives accompagnent une très belle sélection de peintures, dessins et photographies présentant des lectrices de toutes les conditions et de toutes les époques.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Relié sous jaquette

Page :
135p

Format :
22x17cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-08-149502-3

EAN13 :
9782081495029