Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Le fer et les fleurs : Etienne-Nicolas Méhul (1763-1817)

Le fer et les fleurs : Etienne-Nicolas Méhul (1763-1817)

Alexandre Dratwicki, Etienne Jardin

Actes Sud ,
Palazzetto Bru Zane , (septembre 2017)

Résumé

Contributions sur la carrière du prolifique compositeur et académicien givetois et sur la diversité esthétique de son oeuvre, où la forme classique le dispute au style tragique. ©Electre 2021

40,00 € 38,00 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Contributions sur la carrière du prolifique compositeur et académicien givetois et sur la diversité esthétique de son oeuvre, où la forme classique le dispute au style tragique. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Né sous l'Ancien Régime, Étienne-Nicolas Méhul (1763-1817) a traversé les
tumultes de la Révolution et les ors de l'Empire pour mourir à l'aube de la
Restauration. Sa musique est un parfait exemple de Sturm und Drang à la
française : classique par ses formes, elle aspire à une nouvelle esthétique,
celle de l'expression du sentiment dans toute sa versatilité. Le style de Méhul
balaye ainsi une palette de coloris très large, allant de la pompe martiale
(Adrien, Horatius Coclès) à l'affliction (Mélidore et Phrosine, Euphrosine),
en passant par le religieux (Joseph), le pittoresque (Les Deux Aveugles de
Tolède) et même l'exotisme de l'ossianisme, alors en pleine vogue (Uthal).
Si Méhul paraît plus à l'aise dans le style tragique, il laisse cependant de
nombreux ouvrages légers.

À l'occasion du bicentenaire de sa mort, cet ouvrage collectif entend réaffirmer
l'importance d'un artiste qui fut aussi membre actif du Conservatoire de
Paris et de l'Institut de France. Des facettes encore méconnues de son
catalogue y sont mises en lumière, notamment la musique de scène des
Hussites, ses quatre ballets-pantomimes ou encore ses symphonies tardives.
Des statistiques précises donnent une image exacte de sa présence dans la
vie musicale des années 1780-1815. Enfin, l'analyse du regard que portèrent
sur lui Berlioz, Cherubini et Castil-Blaze permet d'affiner les spécificités de
son génie et les limites de ses expérimentations sonores, et de comprendre comment, de compositeur, il devint symbole.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
697p

Format :
24x17cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-330-08019-0

EAN13 :
9782330080198