Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros hors collectivités*

univers suivant univers précédent
De la fin : conversations

De la fin : conversations

Jun Fujita Hirose

Editions Mimésis ,
collection Visages, n° 3 , (mai 2017)

Résumé

Une critique radicale de la doctrine de la finitude et prône l'infini comme condition des vérités universelles. ©Electre 2019

12,00 € 11,40 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une critique radicale de la doctrine de la finitude et prône l'infini comme condition des vérités universelles. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

« En réalité, pour ce qui est du pathos de la fin, il est très frappant de constater qu'il a nécessité le recours à une théorie ou à une expérience, ou les deux liées, de ce qu'on pourrait appeler la figure du désastre, c'est-à-dire la figure de ce qui est présenté en réalité comme un événement radical, mais dont la substance est la négation ou la mort. »

Le philosophe Alain Badiou, en dialogue avec Giovanbattista Tusa, propose ici d'abandonner la thèse heideggérienne d'une unité destinale de la philosophie, sous le nom de métaphysique. Plutôt que d'affirmer qu'il n'y a pas de vérité, il s'agirait alors de reconstruire une relation entre les vérités et un absolu non transcendant. En menant une critique radicale de la doctrine de la finitude, qui nous rappelle que l'être humain est mortel et qui affirme le relativisme culturel et le caractère inachevé de tout accès au vrai, le philosophe entend ainsi montrer comment le concept d'infini serait la condition des vérités universelles.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
99p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
88-6976-090-1

EAN13 :
9788869760907