Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La fin de la IIIe République. Précédé de Berl, l'étrange témoin

La fin de la IIIe République. Précédé de Berl, l'étrange témoin

Bénédicte Vergez-Chaignon

Gallimard ,
collection Folio. Histoire, n° 208 , (mars 2013) Poche

Résumé

Partisan des accords de Munich, hostile à la déclaration de guerre en 1939, E. Berl est appelé dans l'entourage du maréchal Pétain dès que celui-ci parvient au pouvoir. Il écrit deux des discours prononcés par Pétain, entre la demande d'armistice à l'Allemagne et la fin de la IIIe République, le 10 juillet 1940. Il quittera Vichy dès le 25 juillet. Ce témoignage fut publié en 1968. ©Electre 2020

10,90 € 10,36 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «XXème siècle : : généralités»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Partisan des accords de Munich, hostile à la déclaration de guerre en 1939, E. Berl est appelé dans l'entourage du maréchal Pétain dès que celui-ci parvient au pouvoir. Il écrit deux des discours prononcés par Pétain, entre la demande d'armistice à l'Allemagne et la fin de la IIIe République, le 10 juillet 1940. Il quittera Vichy dès le 25 juillet. Ce témoignage fut publié en 1968. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Emmanuel Berl

La fin de la IIIe République

Historien, journaliste, essayiste, ami de Proust, de Malraux, de Drieu la Rochelle, Emmanuel Beri (1892-1976), partisan des accords de Munich et hostile à la déclaration de guerre en 1939, est appelé dans l'entourage du maréchal Pétain devenu chef du gouvernement. Avec cet ouvrage paru en 1968, il se refusa à faire oeuvre d'historien, faute de la distance nécessaire ; il se voulut plus simplement mémorialiste de ce qu'il avait « vu, su, senti, pensé ». Il en résulte un ouvrage irremplaçable : de fait, Berl connaît de longue date tous les protagonistes du drame qui se joue ; il est l'ami de plusieurs d'entre eux et, directeur de Marianne, il a discuté leurs décisions au fil des crises qui se succédaient ; il connaît les entourages. On fait souvent appel à lui, pour écrire un projet de discours de Reynaud ou bien encore deux des discours prononcés par Pétain entre la demande d'armistice à l'Allemagne et la fin de la IIIe République, le 10 juillet 1940. Qui ne connaît ces formules qui firent les beaux jours de la propagande vichyssoise : « Je hais les mensonges qui vous ont fait tant de mal » et « La terre, elle, ne ment pas » ?

Berl quittera Vichy dès le 25 juillet, pour se cacher en Corrèze, du fait de son judaïsme, qu'il n'avait « jamais eu le propos de renier », sa « fidélité à l'alliance anglaise », sa certitude que la Révolution nationale était « une inquiétante et grotesque bouffonnerie », enfin sa « conviction, jamais ébranlée, que l'Allemagne hitlérienne serait battue ».

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
469p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-07-045184-4

EAN13 :
9782070451845