Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
De la fin des temps; Suivi de Espérance et histoire

De la fin des temps; Suivi de Espérance et histoire

Jean Granier, Anne-Sophie Gache

Ad Solem ,
collection Josef Pieper , (septembre 2013)

Résumé

Le statut et la nature de l'histoire constitue un questionnement pour la théologie chrétienne. J. Pieper lui attribue une dimension prophétique, dans laquelle se dévoile progressivement la présence de Dieu, avant que n'advienne la fin des temps, moment où cette présence se révèlera dans sa plénitude. ©Electre 2021

23,00 € 21,85 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Penseurs chrétiens»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Le statut et la nature de l'histoire constitue un questionnement pour la théologie chrétienne. J. Pieper lui attribue une dimension prophétique, dans laquelle se dévoile progressivement la présence de Dieu, avant que n'advienne la fin des temps, moment où cette présence se révèlera dans sa plénitude. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

L'attitude du chrétien face à l'histoire est double. D'un côté il doit se préparer à la « fin des temps », c'est-à-dire à l'avènement de l'Antichrist ; de l'autre, et en dépit des circonstances dramatiques qui entoureront cet avènement, il ne doit pas séparer « espérance et histoire ». Pour Josef Pieper, ce paradoxe constitue l'éthos authentique du christianisme. Pourquoi faut-il aimer le monde et son histoire ? Parce que l'Antichrist est aussi l'ennemi de la création. C'est pourquoi l'annonce de l'Évangile s'accompagne de la défense de la dignité de l'homme. La « terre nouvelle » attendue veut dire que rien ne sera perdu de ce qu'il y a de bon dans l'histoire. Platon rêvait d'un festin métaphysique auquel participe l'âme comme commensal des dieux, hors de l'histoire. Le chrétien y communie déjà. Non pas dans un « arrière-monde », mais dans la communion eucharistique. Dans cette perspective, les réalisations sécularisées de cette aspiration à une commensalité universelle (« démocratie », « règne de la liberté », « société sans classe ») signalent toujours un lien implicite avec l'espérance chrétienne. Mais ce désir peut être dévoyé et devenir le creuset de la société totalitaire de l'Antichrist. Si l'activité du chrétien dans la cité veut être dotée d'une vraie fécondité, elle doit sourdre d'une veille intérieure.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
192p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
979-10-90819-11-5

EAN13 :
9791090819115