Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La fin des terroirs : la modernisation de la France rurale, 1870-1914

La fin des terroirs : la modernisation de la France rurale, 1870-1914

Antoine Berman, Bernard Géniès, Mona Ozouf

Pluriel ,
collection Grand pluriel , (mai 2011)

Résumé

Les paysans ne sont devenus Français que tardivement, à la fin du XIXe siècle. Jusque-là, ils conservaient des traditions, des cultures et des particularismes locaux auxquels la modernisation s'opposa. ©Electre 2020

16,20 € 15,39 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «XIXème siècle : généralités»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Les paysans ne sont devenus Français que tardivement, à la fin du XIXe siècle. Jusque-là, ils conservaient des traditions, des cultures et des particularismes locaux auxquels la modernisation s'opposa. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

La fin des terroirs 1870-1914

Le livre d'Eugen Weber fit sensation à l'époque de sa parution. En effet, il montrait que la France rurale était longtemps restée prisonnière de coutumes, de traditions, de cultures routinières et de particularismes locaux et affirmait que la modernisation avait été très tardive et ne datait que des dernières années du XIXe siècle. Ce n'est qu'avec la IIIe République qu'on transforma les paysans en Français, pour reprendre le titre original de ce livre. Cet ouvrage, devenu un classique, fait revivre un monde disparu, celui des ruralités particularistes, d'une vie quotidienne vouée à la répétition, de modes de vie routiniers scandés par d'innombrables rituels, où l'on parle une multiplicité de dialectes et de patois, où les principales distractions sont les veillées et les chansons.

Dans sa belle préface, Mona Ozouf évoque à son tour cette France rurale qui a précédé l'entrée dans la modernité et que la République, notamment par son école, va bientôt sortir de sa torpeur.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Format :
20x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-8185-0129-6

EAN13 :
9782818501290