Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La France, les femmes et le pouvoir. Volume 3, Et la modernité fut masculine : 1789-1804

La France, les femmes et le pouvoir. Volume 3, Et la modernité fut masculine : 1789-1804

Perrin , (avril 2016)

Résumé

Suite de cette synthèse de l'histoire des femmes en France, consacrée à la période allant de la Révolution à l'Empire. Dès 1795, les rares avancées dont avaient bénéficié les femmes dans les premières années de la Révolution sont balayées. Le système scolaire, tout comme le Code civil jettent les bases d'un ordre masculin qui perdurera jusqu'à la fin du XXe siècle. ©Electre 2020

24,00 € 22,80 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Révolution française»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Suite de cette synthèse de l'histoire des femmes en France, consacrée à la période allant de la Révolution à l'Empire. Dès 1795, les rares avancées dont avaient bénéficié les femmes dans les premières années de la Révolution sont balayées. Le système scolaire, tout comme le Code civil jettent les bases d'un ordre masculin qui perdurera jusqu'à la fin du XXe siècle. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Poursuivant sa grande enquête au coeur de l'exception politique française,
Eliane Viennot aborde ici, après L'invention de la loi salique (Ve-XVIe siècle) et
Les résistances de la société (XVIIe-XVIIIe siècle), la période cruciale qui va de la Révolution
à l'Empire. Par l'étude de nombreux documents d'époque, elle montre que
les femmes de ce temps, habitées par des modèles d'héroïnes que l'Ancien Régime
n'avait cessé de célébrer, se sont investies dans la «régénération de la patrie» avec
un enthousiasme identique à celui des hommes, revendiquant haut et fort l'exercice
des mêmes droits. Mais que les hommes au pouvoir, nourris de l'idéal rousseauiste
de la «séparation des sphères» autant que d'Histoires de France vidées de toute
référence aux femmes, n'ont eu de cesse de renforcer le «privilège masculin»
- et cela quels que soient leurs désaccords.

Mettant fin à des pouvoirs féminins séculaires, réservant à leur profit la
citoyenneté et les améliorations du système scolaire, confortant leurs positions
en légiférant sur le divorce et l'héritage, travaillant à un Code civil garant des
puissances paternelle et maritale, s'activant à faire taire les contestataires, ces
mêmes hommes ont jeté les bases d'un ordre masculin qui, sous couvert d'égalité,
de liberté et de modernité, perdurera jusqu'à la fin du XXe siècle en essaimant dans
une bonne partie du monde.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
409p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-262-06431-8

EAN13 :
9782262064310