Pendant le confinement, vos frais de port à 1 centime* !

univers suivant univers précédent
La France sous l'Occupation : 1940-1944

La France sous l'Occupation : 1940-1944

Pierre-Emmanuel Dauzat

Flammarion ,
collection Au fil de l'histoire , (octobre 2013)

Résumé

L'historien enquête sur la Résistance en se démarquant de la survalorisation gaulliste ou du dénigrement systématique dont elle a pu faire l'objet. Il démontre que la mémoire collective ne rend pas compte de la complexité de la situation politique : des résistants pétainistes, des pétainistes pro-bolcheviques et anti-Allemands ou encore des résistants antisémites coexistèrent pendant l'Occupation. ©Electre 2020

27,00 € 25,65 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

Indisponible chez l'éditeur

Je commande exemplaire(s)

Achat impossible

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Seconde guerre mondiale, 39/45»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

L'historien enquête sur la Résistance en se démarquant de la survalorisation gaulliste ou du dénigrement systématique dont elle a pu faire l'objet. Il démontre que la mémoire collective ne rend pas compte de la complexité de la situation politique : des résistants pétainistes, des pétainistes pro-bolcheviques et anti-Allemands ou encore des résistants antisémites coexistèrent pendant l'Occupation. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

La france sous l'occupation

Paris, 1940 : les Allemands, jeunes, beaux et bronzés, portent des appareils photos aussi souvent que des fusils et cèdent volontiers leurs sièges dans le métro. La France est soumise à la répression du régime de Vichy, qui ouvre en moyenne 350 000 lettres par semaine et met les conversations téléphoniques sur écoute. Hostile aux Allemands et plutôt favorable à Pétain, la population risque quelques plaisanteries - « la collaboration, c'est : donne-moi ta montre, je te dirai l'heure » - et se réfugie au cinéma ou à la pêche. Bien peu s'insurgent contre la loi du 3 octobre sur le statut des juifs. Intellectuels et artistes inaugurent quant à eux une période faste de la vie culturelle parisienne.

Puis le régime de Vichy se durcit. L'Occupation dure. Quelles sont alors les réactions des Français ? Le clivage résistants-collaborateurs, affirme Julian Jackson, déforme une réalité bien plus complexe : difficile d'imaginer aujourd'hui qu'il s'est trouvé des résistants pétainistes, comme des pétainistes pro-britanniques et anti-allemands, et des résistants antisémites...

Ce livre-somme, mobilisant les recherches les plus récentes en France et à l'étranger, nous plonge au coeur des « Années noires ». Loin de la survalorisation gaulliste de la résistance comme du dénigrement de la France pétainiste, il dresse une cartographie fine de notre passé.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
853p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-08-130809-6

EAN13 :
9782081308091