Vos frais de port à un centime jusqu'au 31 décembre* !

univers suivant univers précédent
La France sous l'Occupation : 1940-1944

La France sous l'Occupation : 1940-1944

Pierre-Emmanuel Dauzat

Flammarion ,
collection Au fil de l'histoire , (mai 2019)

Résumé

L'historien enquête sur la Résistance en se démarquant de la survalorisation gaulliste ou du dénigrement systématique dont elle a pu faire l'objet. Il démontre que la mémoire collective ne rend pas compte de la complexité de la situation politique : des résistants pétainistes, des pétainistes pro-bolcheviques et anti-Allemands ou encore des résistants antisémites coexistèrent pendant l'Occupation. ©Electre 2020

25,00 € 23,75 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

L'historien enquête sur la Résistance en se démarquant de la survalorisation gaulliste ou du dénigrement systématique dont elle a pu faire l'objet. Il démontre que la mémoire collective ne rend pas compte de la complexité de la situation politique : des résistants pétainistes, des pétainistes pro-bolcheviques et anti-Allemands ou encore des résistants antisémites coexistèrent pendant l'Occupation. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

La France sous l'occupation

Paris, 1940 : les Allemands, jeunes, beaux et bronzés, portent des appareils photos aussi souvent que des fusils et cèdent
volontiers leurs sièges dans le métro. La France est soumise à la répression du régime de Vichy, qui ouvre en moyenne
350 000 lettres par semaine et met les conversations téléphoniques sur écoute. Hostile aux Allemands et plutôt
favorable à Pétain, la population risque quelques plaisanteries - « la collaboration, c'est : donne-moi ta montre, je te dirai l'heure » - et se réfugie au cinéma ou à la pêche. Bien peu s'insurgent contre la loi du 3 octobre sur le statut des juifs. Intellectuels et artistes inaugurent quant à eux une période faste de la vie culturelle parisienne.

Puis le régime de Vichy se durcit. L'Occupation dure. Quelles sont alors les réactions des Français ? Le clivage résistants-collaborateurs, affirme l'historien Julian Jackson, déforme une réalité bien plus complexe : difficile d'imaginer aujourd'hui qu'il s'est trouvé des résistants pétainistes, comme des pétainistes pro-britanniques et anti-allemands, et des résistants antisémites...

Le livre-somme de Julian Jackson nous plonge au coeur des « Années noires ». Loin de la survalorisation gaulliste de la résistance comme du dénigrement de la France pétainiste, il dresse une cartographie fine de notre passé.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
853p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-08-148769-1

EAN13 :
9782081487697