Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Genèse du Dieu souverain : archéologie de la puissance II

Genèse du Dieu souverain : archéologie de la puissance II

Vrin ,
collection Bibliothèque d'histoire de la philosophie , (janvier 2018)

Résumé

Une analyse de l'ontologie aristotélicienne de la puissance et de l'action ainsi que de ses mutations vers une ontologie moderne. L'auteure étudie également la mutation vers le Dieu tout-puissant, d'Augustin à Duns Scot. ©Electre 2021

36,00 € 34,20 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Pensée médiévale : études»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une analyse de l'ontologie aristotélicienne de la puissance et de l'action ainsi que de ses mutations vers une ontologie moderne. L'auteure étudie également la mutation vers le Dieu tout-puissant, d'Augustin à Duns Scot. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Genèse du Dieu souverain

Cette enquête interroge une double mutation : de l'ontologie aristotélicienne de l'en-puissance et de l'acte vers celle, moderne, de la puissance et de l'action ; et du dieu acte pur vers le Dieu tout-puissant. Elle prolonge dans le champ médiéval les résultats de Dieu sans la puissance qui, lisant la Métaphysique d'Aristote à partir du couple conceptuel de la dunamis et de l'energeia, mettait en évidence une pensée oubliée pour laquelle l'être, et le divin, sont à la fois distincts de la puissance et identiques au bien. C'est un tout autre dispositif que l'on analyse ici, à travers cinq séquences qui vont d'Augustin à Duns Scot : la genèse critique de l'attribut divin de toute-puissance révèle une logique d'excès, qui conduit à poser Dieu non plus comme identique, mais comme indifférent ou incommensurable au bien. De ce mouvement procède, à terme, la figure d'un Dieu souverain, principe hors-la-loi de toute loi. Cette construction théologique va de pair avec un geste ontologique qui, l'associant à l'être, modifie radicalement le concept de puissance hérité d'Aristote. De même que la figure du Dieu-Souverain s'oppose symétriquement à celle, aristotélicienne, du dieu-Bien, de même l'ontologie de la puissance, loin de trouver en elle sa source, s'élabore contre celle de l'en-puissance. En mettant au jour cette rupture aussi souterraine que décisive, l'archéologie ici proposée vise à découpler l'arkhè aristotélicienne des effets - notamment théologico-politiques - qui lui sont d'ordinaire attribués, pour en libérer d'autres.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
320p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7116-2806-X

EAN13 :
9782711628063