Les frais de livraison sont à 0,01€ à partir de 49 € d'achat

univers suivant univers précédent
Genèse du Liban moderne : 1711-1864 : aux origines du confessionnalisme

Genèse du Liban moderne : 1711-1864 : aux origines du confessionnalisme

Chibli Mallat, Antoine Sfeir

Riveneuve , (août 2013)

Résumé

Essai historique sur l'origine du confessionnalisme libanais, spécificité politique de ce pays, que l'auteur fait remonter à la période 1711-1864. Selon lui, il se renforce par les bouleversements politiques, démographiques, par le jeu des puissances européennes dans l'empire ottoman et par les massacres interconfessionnels. ©Electre 2019

24,00 € 22,80 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Liban»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Essai historique sur l'origine du confessionnalisme libanais, spécificité politique de ce pays, que l'auteur fait remonter à la période 1711-1864. Selon lui, il se renforce par les bouleversements politiques, démographiques, par le jeu des puissances européennes dans l'empire ottoman et par les massacres interconfessionnels. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Objet de nombreux stéréotypes, le Liban reste mal connu
et mal compris. A commencer par son confessionnalisme
qui fait de ce petit Etat une des grandes curiosités politiques
contemporaines. Condition indispensable au maintien
d'un équilibre communautaire pour les uns, il représente le
principal obstacle à l'émergence d'une véritable citoyenneté
commune pour les autres. Ce principe fondateur de la
République libanaise est désormais ancré dans l'inconscient
collectif comme s'il avait toujours été et devait toujours
être.

Pourtant, ce n'est qu'au tournant du XVIIIe siècle qu'apparaissent les
premiers signes de cette polarisation religieuse. Un phénomène qui ne cessera de
s'accentuer dans les décennies suivantes au gré des bouleversements politiques
et économiques, des évolutions démographiques et des ingérences européennes
dans les affaires d'un pouvoir ottoman en plein doute. Une longue période de
troubles qui culminera en 1860 avec les pires massacres interconfessionnels que
l'Empire ait connu jusqu'alors. Un traumatisme au lendemain duquel s'imposa le
principe, toujours en vigueur, d'une répartition proportionnelle du pouvoir entre
les communautés en fonction du poids démographique de chacune d'elles.

C'est en plongeant ainsi, de 1711 à 1864, aux origines de ce système
confessionnel, que l'on peut espérer dépasser un jour les divisions qui minent
aujourd'hui tragiquement la société libanaise et l'ensemble du Moyen-Orient.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
485p

Format :
25x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-36013-172-9

EAN13 :
9782360131723