COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
La grande transformation : aux origines politiques et économiques de notre temps

La grande transformation : aux origines politiques et économiques de notre temps

Catherine Malamoud, Maurice Angeno, Louis Dumont

Gallimard ,
collection Tel, n° 362 , (avril 2009)

Résumé

K. Polanyi (1886-1964), économiste d'origine hongroise, porte un regard critique sur la crise économique et politique des années 1930-1945. Il s'attache à montrer le déclin du libéralisme économique et étudie la société moderne ou l'économie libérale à la lumière des sociétés non modernes. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Ethique et politique»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

K. Polanyi (1886-1964), économiste d'origine hongroise, porte un regard critique sur la crise économique et politique des années 1930-1945. Il s'attache à montrer le déclin du libéralisme économique et étudie la société moderne ou l'économie libérale à la lumière des sociétés non modernes. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

La Grande Transformation

Aux origines politiques et économiques de notre temps

La « Grande Transformation », Polanyi le montre, c'est ce qui est arrivé au monde à travers la grande crise économique et politique des années 1930-1945 : la mort du libéralisme économique.

Apparu un siècle plus tôt avec la révolution industrielle, ce libéralisme était une puissante innovation du monde occidental, un cas unique dans l'histoire de l'humanité : jusque-là élément secondaire de la vie économique, le marché s'était rendu indépendant des autres fonctions et posé en élément autorégulateur.

L'innovation consistait essentiellement en un mode de pensée. Pour la première fois, on se représentait une sorte particulière de phénomènes sociaux, les phénomènes économiques, comme séparés et constituant à eux seuls un système distinct auquel tout le reste du social - à commencer par la terre, le travail et l'argent - devait être soumis. On avait désocialisé l'économie ; la grande crise des années trente imposa au monde une resocialisation de l'économie.

Cette analyse du marché comme institution non naturelle suscite désormais un véritable regain d'intérêt dans un monde globalisé où le néolibéralisme est à son tour entré dans une crise dont on attend qu'il en résulte une nouvelle « grande transformation ».

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
467p

Format :
27x19cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-07-012474-6

EAN13 :
9782070124749