Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
La guerre et la foi : de la mort à la mémoire, 1914- années 1930

La guerre et la foi : de la mort à la mémoire, 1914- années 1930

Armand Colin , (septembre 2015)

Résumé

Etude sur la place des croyances religieuses pendant la Première Guerre mondiale, pour les combattants et leurs proches confrontés à la violence des combats et à la mort, mais aussi dans l'entreprise de commémoration des victimes du conflit pendant l'entre-deux-guerres. ©Electre 2021

22,00 € 20,90 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Première guerre mondiale, 14/18»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Etude sur la place des croyances religieuses pendant la Première Guerre mondiale, pour les combattants et leurs proches confrontés à la violence des combats et à la mort, mais aussi dans l'entreprise de commémoration des victimes du conflit pendant l'entre-deux-guerres. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Cet essai explore une intuition : les différentes croyances furent un des
éléments majeurs des cultures de guerre, des années des combats à celles
du deuil, dans le consentement pour Dieu et la patrie, et aussi à l'inverse
dans le refus, celui d'un esprit pacifique allant jusqu'à la dénonciation de
la guerre comme signe du péché. Tous les contemporains étaient en effet
persuadés qu'ils tenaient pour une façon de voir le monde opposée à
celle de leurs ennemis. Ces hommes et ces femmes - ici des Français mais
pas seulement - étaient persuadés de participer à une lutte de civilisation
où la foi était cruciale. Foi en la patrie, en la victoire, réactivée par la foi
en Dieu, parfois peu orthodoxe, innervée de prophéties et superstitions.
Catholiques, protestants, juifs connaissent ainsi une mobilisation par la
foi, qui a fait croire à un réveil religieux en France, en particulier à certains
observateurs américains séduits par cette «religion de guerre». L'esprit
de sacrifice est canalisé par les aumôniers du front et les desservants
de l'arrière, exalté par les convertis.

Ce livre se présente comme un triptyque : la mort dans le sacrifice, le
désir de consolation devant les horreurs des fronts et la multiplication exponentielle
des morts, la mémoire de l'épreuve. L'omniprésence du culte
des morts prolonge les ferveurs de guerre. L'obsession de cette commémoration
recrée un nouveau paysage physique et mental où cérémonies
devant les monuments aux morts, ossuaires et vitraux du souvenir permettent
d'exorciser le vide de la génération perdue, de se persuader que
les sacrifices et les souffrances n'ont pas été vains. La foi fut recherche de
sens dans le désastre de la guerre.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
207p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-200-61160-9

EAN13 :
9782200611606