En avril, notre anthologie inédite de la poésie chrétienne offerte dès 30 euros d'achats !

univers suivant univers précédent
La haine des clercs : l'anti-intellectualisme en France

La haine des clercs : l'anti-intellectualisme en France

Seuil ,
collection Sciences humaines , (mars 2019)

Résumé

Une étude sur le développement de l'anti-intellectualisme français depuis le XIXe siècle. Des anarchistes aux catholiques, des nationalistes aux maoïstes, ce courant d'idées associe des traditions contradictoires telles que l'art et la critique, la mondanité et la science ou l'élitisme et le populisme. ©Electre 2019

24,00 € 22,80 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Ethique et politique»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une étude sur le développement de l'anti-intellectualisme français depuis le XIXe siècle. Des anarchistes aux catholiques, des nationalistes aux maoïstes, ce courant d'idées associe des traditions contradictoires telles que l'art et la critique, la mondanité et la science ou l'élitisme et le populisme. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

La France serait la patrie des intellectuels. Ce lieu commun occulte la virulence des haines que s'attirent les clercs au « pays qui aime les idées ». Faut-il considérer que les accès d'anti-intellectualisme que l'histoire a retenus - l'affaire Dreyfus, le « procès de l'intelligence », la « querelle des mauvais maîtres » - ne seraient que des accidents de parcours propres à dramatiser le récit national ?

Cet ouvrage montre au contraire que l'anti-intellectualisme manifeste, en France, une ardeur continue depuis le XIXe siècle. De Proudhon à Michel Houellebecq, des anarchistes aux catholiques intransigeants, des nationalistes maurrassiens aux maoïstes ou aux situationnistes, il entrelace des traditions à première vue contradictoires, dont les clivages manichéens - entre la gauche et la droite, l'art et la critique, la mondanité et la science, l'élitisme et le populisme - ne permettent pas d'appréhender la convergence au sein d'une culture partagée.

Aux « rhéteurs », aux « gendelettres », au « prolétariat des bacheliers », aux « fonctionnaires de la pensée », aux « intellectuels fatigués », à l'« intelligentsia », on reproche de servir le pouvoir ou de subvertir le peuple, de s'engager ou de se taire, de parler pour les autres ou de disserter entre eux... Mais derrière le procès des intellectuels, le plus souvent instruit dans leurs rangs, c'est moins une « guerre à l'intelligence » qui est menée que des batailles de frontières autour de leur place en démocratie.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
400p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-104809-8

EAN13 :
9782021048094