Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Homo viator : la libre circulation des personnes entre ancienne et nouvelle mondialisation

Homo viator : la libre circulation des personnes entre ancienne et nouvelle mondialisation

Danielle Anex-Cabanis

Cerf Patrimoines , (avril 2016)

Résumé

L'auteure retrace l'histoire de la libre circulation des personnes, de l'Ecole de Salamanque à aujourd'hui, à travers le passage d'un droit naturel à une construction institutionnelle. Elle soulève la problématique du droit à la mobilité et les enjeux liés à l'intensification des échanges. ©Electre 2021

27,50 € 26,13 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Mondialisation»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

L'auteure retrace l'histoire de la libre circulation des personnes, de l'Ecole de Salamanque à aujourd'hui, à travers le passage d'un droit naturel à une construction institutionnelle. Elle soulève la problématique du droit à la mobilité et les enjeux liés à l'intensification des échanges. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Un lieu commun récurrent consiste à présenter la mobilité comme un phénomène caractéristique des temps modernes. Or, cette étude démontre que la réalité de l'être humain, c'est la mobilité : il vient de quelque part, est momentanément fixé en un endroit, avant de repartir ailleurs. Le temps pour passer d'une étape à l'autre varie beaucoup en fonction de nombreux paramètres propres à l'homme lui-même ou liés à son environnement, mais ces étapes existent toujours. Il n'y a pas, par conséquent, la mondialisation, comme on l'entend dire souvent, mais des mondialisations.

De manière à éviter la dispersion, la compilation, l'étude porte sur les mouvements de la Renaissance, la réflexion juridique qu'ils ont sus-citée, puis sur la nouvelle mondialisation, tout particulièrement avec l'institutionnalisation de l'Union européenne.

Le point de départ est l'Ecole de Salamanque, avec les travaux de Francisco de Vitoria et leur réception par Locke et Grotius d'abord, puis finalement par le courant internationaliste avant la seconde guerre mondiale. [...]

Ce beau livre n'apporte pas la réponse, mais offre une réflexion lumineuse qui ouvre des perspectives sur le temps long, très intéressantes, tant elles stimulent l'analyse en ouvrant un débat constructif. À l'heure de la « crise des réfugiés », comment penser la mobilité humaine ?

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
237p

Format :
23x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-204-10962-2

EAN13 :
9782204109628